L’autre voix de l’hu­mo­riste

Alex Vi­zo­rek ré­ci­tant dans Pierre et le Loup le 19 no­vembre

La Montagne (Vichy) - - Allier - Fa­bienne Fau­rie

Les au­di­teurs connaissent sa voix dans son billet d’hu­mour sur France In­ter le ma­tin, du­rant le 7/9, et en fin d’après-mi­di, dans Par Ju­pi­ter ! avec Char­line Van­hoe­na­cker.

L’hu­mo­riste belge Alex Vi­zo­rek se pro­duit à Vi­chy ce di­manche 19 no­vembre au centre cultu­rel Va­le­ryLar­baud. Il se­ra dans un autre re­gistre, ce­lui du ré­ci­tant dans Pierre et le

Loup de Pro­ko­fiev, un spec­tacle mu­si­cal conté pro­gram­mé dans le cadre du fes­ti­val Tin­ta­marre. Avec l’Or­chestre des pro­fes­seurs du conser­va­toire de mu­sique Vi­chy com­mu­nau­té, et, à la di­rec­tion mu­si­cale, Luc De­wez, mu­si­cien belge. En­tre­tien.

Vous êtes hy­per­ac­tif, tour­nées, ra­dio, té­lé, Pierre et le Loup... ? « J’ai en­vie de faire beau­coup de choses. Mon spec­tacle [Alex Vi­zo­rek est une oeuvre d’art] marche plu­tôt bien. On pense à moi pour des choses im­pro­bables et je les tente.

Pierre et le loup est une créa­tion belge et Luc De­wez qui di­rige cette oeuvre de Pro­ko­fiev m’a contac­té. Pierre et le loup a eu du suc­cès en Bel­gi­ que. J’es­père qu’après Vi­chy (le test en France), on fe­ra une tour­née pa­ri­sienne. Par­ti­ci­per à ce spec­tacle, ça me fait des va­cances dans la me­sure où je fais quelque chose qui ne re­lève pas de ma créa­tion. Je me mets au ser­vice d’une oeuvre. Il n’y a pas eu d’équi­valent de­puis Pro­ko­fiev. »

Vous suc­cé­dez à des ré­ci­tants cé­lèbres. « Tout le monde a sa ver­sion de

Pierre et le loup se­lon sa gé­né­ra­tion : Gé­rard Phi­lipe, Fran­cis Per­rin, Pe­ter Us­ti­nov, Jacques Brel, Va­lé­rie Le­mer­cier, Fran­çois Mo­rel, etc. Mo­des­te­ment, j’in­tègre cette li­gnée. J’ai de­man­dé au chef d’or­chestre Luc De­wez de m’uti­li­ser comme un ins­tru­ment. Au dé­but, lorsque je pré­sente Pierre et le

Loup, je me per­mets quelques drô­le­ries. En­suite, quand l’his­toire com­mence, je m’ef­face. J’es­saie de ne pas trop ca­bo­ti­ner. J’ai trou­vé une voix pour mettre les en­fants en condi­tion d’écoute. Être face à un jeune pu­blic est dé­sta­bi­li­sant car il est très ré­ac­tif.

Pierre et le Loup est un marche­pied vers la mu­sique clas­sique pour le jeune pu­blic. La plus­va­lue de ce spec­tacle mu­si­cal, c’est l’in­ter­ven­tion de Ka­ro Pau­wels, l’illus­tra­trice. C’est un des­sin ani­mé dans le pre­mier sens du terme. Elle est fil­mée en pleine créa­tion. Il y a à re­gar­der au­de­là de l’écoute de l’his­toire. »

PHOTO F.X. GUTTON

ALEX VI­ZO­REK. « J’es­saie de ne pas trop ca­bo­tin, d’être au ser­vice de l’oeuvre de Pro­ko­fiev ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.