Élec­tions mu­ni­ci­pales : un jeu très ou­vert

La Montagne (Vichy) - - Allier Actualité - Mat­thieu Ville­roy et Ariane Bou­hours

Qui se pré­sen­te­ra aux mu­ni­ci­pales de mars 2020 à Mou­lins ? A deux ans tout juste des élec­tions, nous avons in­ter­ro­gé sept can­di­dats po­ten­tiels.

Les ma­noeuvres en vue des mu­ni­ci­pales de 2020 ont bien com­men­cé à Mou­lins. À deux ans d’un scru­tin où les per­son­na­li­tés des can­di­dats pè­se­ront plus lourd que les éti­quettes po­li­tiques, La Mon­tagne fait le point sur ceux qui pour­raient bri­guer le siège de maire.

Pierre-An­dré Pé­ris­sol 1

(LR).

Le maire sor­tant, à la tête de la ville de­puis vingt­trois ans, ne s’est ja­mais pro­non­cé pu­bli­que­ment sur sa dé­ci­sion de se re­pré­sen­ter, ou pas, en 2020. « Je ne parle pas de mes in­ten­tions car je suis dans l’ac­tion, tan­dis que cer­tains com­mencent à se ra­con­ter des his­toires », mar­tèle l’élu de 70 ans, qui tient aus­si les rênes de l’Ag­glo, quand on l’in­ter­roge sur le su­jet.

Sa dé­ci­sion se­ra, de toute fa­çon condi­tion­née par les an­nonces du pré­sident de la Ré­pu­blique, une éven­tuelle ré­forme sur le nombre de man­dats. « La règle du jeu n’est pas ar­rê­tée. Je ne peux donc pas an­ti­ci­per… »

Pré­pare­t­il, dans ces condi­tions, une éven­tuelle suc­ces­sion ? « Mon sou­ci ma­jeur est de m’in­ves­tir pour la ville, pour l’ag­glo. Que l’équipe soit conduite par moi ou par quel­qu’un d’autre, je m’im­pli­que­rai. Mon sou­ci, c’est que l’équipe soit me­née par quel­qu’un qui ait la cré­di­bi­li­té né­ces­saire pour conti­nuer les pro­jets ». Pas de re­traite po­li­tique an­non­ cée, donc, pour l’an­cien mi­nistre d’Alain Jup­pé.

Son nom cir­cule très sou­vent par­mi les can­di­dats de droite aux pro­chaines mu­ni­ci­pales à Mou­lins. Ste­fan Lunte élude sa ré­ponse : « La vie mu­ni­ci­pale m’in­té­resse. Je suis ad­joint au maire, rap­por­teur du bud­get et mon at­ta­che­ment à Mou­lins est fort. De­puis vingt ans, la ville s’est trans­for­mée. Elle doit conti­nuer à avan­cer. Il fau­dra ou­vrir la ville vers l’ex­té­rieur, dans son en­vi­ron­ne­ment im­mé­diat mais aus­si plus large. La rendre at­trac­tive. Si je peux ai­der à cette ou­ver­ture, je le fe­rai. »

2 3 Ste­fan Lunte (LR). Yan­nick Lu­cot (UDI).

Le nom du conseiller ré­gio­nal UDI, cha­ris­ma­ti­ que di­rec­teur de Vil­taïs, re­vient de plus en plus sou­vent par­mi les can­di­dats po­ten­tiels aux pro­chaines mu­ni­ci­pales à Mou­lins. « Le sort de Mou­lins m’in­té­resse. Je me­sure dé­sor­mais que cer­taines per­sonnes sou­haitent que je sois de la par­tie. Mais je ne sais pas. Evi­dem­ment je res­sens de l’in­té­rêt pour la ville de Mou­lins. C’est une ville que j’aime. Il y a pro­ba­ble­ment du sang neuf à ap­por­ter. Mais dans quelle me­sure ? Comment ? En­core une fois, je ne sais pas. »

Jacques La­haye (ap­pa­ren­té 4 PS).

Le lea­der de l’op­po­si­tion de gauche mu­ni­ci­pale, élu de­puis 2001 sans dis­con­ti­nuer, a dé­jà été deux fois tête de liste, en 2008 et 2014 (la liste « 100 % Mou­lins »). Un troi­sième es­sai pour Jacques La­haye, qui au­ra 67an­sen2020?«Ilya ac­tuel­le­ment en France un be­soin de re­nou­veau po­li­tique et de re­nou­vel­le­ment de per­sonnes, que je m’ap­plique à moi­même », ré­pond l’élu qui cite en exemple les maires nou­vel­le­ment élus de Vi­chy (Fré­dé­ric Agui­le­ra), Montluçon (Fré­dé­ric La­porte) et le nou­veau pré­sident du Conseil dé­par­te­men­tal, Claude Ri­bou­let. Mais pas ques­tion de re­trait de la vie mu­ni­ci­pale pour Jacques La­haye : « En tout cas, je veux faire pro­fi­ter d’autres de mon ex­pé­rience. Ça m’in­té­resse de faire par­tie de l’aven­ture ».

Par ailleurs « la re­com­po­si­tion po­li­tique est loin d’être fi­nie. Il faut at­tendre les élec­tions eu­ro­péennes », es­time l’homme de gauche qui a vo­té Ma­cron à la pré­si­den­tielle de 2017.

L’an­cien can­di­dat so­cia­liste aux lé­gis­la­tives à Mou­lins mul­ti­plie les ap­pa­ri­tions pu­bliques dans la ville pré­fec­ture ces der­niers mois. Faut­il y voir une vo­lon­té de pré­pa­rer le ter­rain pour les pro­chaines mu­ni­ci­pales ? La ré­ponse de Jean Mal­lot est très claire : « La ques­tion est lar­ge­ment pré­ma­tu­rée pour des élec­tions qui ont lieu dans deux ans. » Une ma­nière ce­pen­dant de ne pas fer­mer la porte.

Jean Mal­lot (PS). 5 Yan­nick Mon­net 6

(PCF).

Le seul élu com­mu­niste du conseil mu­ni­ci­pal confie qu’au PCF, on com­mence par bâ­tir un pro­jet, avant de pen­ser à qui va le por­ter : « On a dé­jà com­men­cé à tra­vailler sur des pro­po­si­tions lo­cales avec des gens de sen­si­bi­li­tés dif­fé­rentes. On en­vi­sage dé­jà des réunions de quar­tier, pour élar­gir le plus pos­sible à des Mou­li­nois at­ta­chés à leur ville. On ne pri­vi­lé­gie par les ac­cords de par­tis po­li­tiques. Ce qui est sûr, c’est que les com­mu­nistes joue­ront un rôle dans cette mu­ni­ci­pale et que la confi­gu­ra­tion po­li­tique ne se­ra pas la même qu’en 2014. Notre dé­pu­té [JeanPaul Du­frègne] joue­ra un rôle ». Yan­nick Mon­net, can­di­dat de­puis 1995 (au­tant que Pierre­An­dré Pé­ris­sol), n’a ja­mais été tête de liste. Et en 2020 ? « Si je dois y al­ler, j’irai. Mais je ne tom­be­rai pas dans le piège de l’au­to­dé­cla­ma­tion ».

7 Co­ren­tin Blache (FN).

Âgé de 19 ans, le res­pon­sable dé­par­te­men­tal du Front na­tio­nal jeunes est le seul qui n’élude pas la ques­tion. « Je se­rai en tout cas can­di­dat à l’in­ves­ti­ture in­terne pour les mu­ni­ci­pales à Mou­lins. Je ne sais pas si je se­rai dé­si­gné tête de liste mais sou­haite por­ter les cou­leurs d’un ras­sem­ble­ment très large. C’est l’am­bi­tion du groupe de ré­flexion que nous avons lan­cé et qui se nomme Agir pour Mou­lins. »

Et les autres ? 8

Dans ce pre­mier tour d’ho­ri­zon, au­cune femme. Au­cun re­pré­sen­tant dé­voi­lé de La Ré­pu­blique en marche, non plus. Au jeu des éti­quettes, cer­tains de ces can­di­dats po­ten­tiels pour­raient être in­ves­tis par le par­ti présidentiel. Mais le nom du pro­chain maire de Mou­lins pour­rait bien fi­gu­rer dans cette liste… ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.