Un lieu com­mer­cial à re­dé­cou­vrir

La Montagne (Vichy) - - Vichy Vivre Sa Ville - De­nis Lo­rut de­nis.lo­rut@cenr­tre­france.com

Sept com­mer­çants sont ins­tal­lés dans la ga­le­rie des Bou­tiques du fo­rum, rue Pe­tit. La sai­son dé­marre bien !

Les Vi­chys­sois ne les connaissent pas. Ou plu­tôt, ne les connaissent plus. Les Bou­tiques du fo­rum sont bou­dées par la clien­tèle. Au grand déses­poir des com­mer­çants, ar­ti­sans ou as­so­cia­tions qui oc­cupent pour­tant tous les es­paces com­mer­ciaux pour cette nou­velle sai­son. Tour d’ho­ri­zon de ces ir­ré­duc­tibles.

Agence Byar. Ins­tal­lée en avril, c’est une nou­veau­té pour le fo­rum. Te­nue par Na­tha­lia, res­pon­sable d’ac­ti­vi­tés, et par Jo­hanne, sta­giaire, cette agence est spé­cia­li­sée dans les ex­cur­sions ré­gio­nales. La di­rec­trice gé­né­rale est Ju­lia Pier­rat qui, de­puis 2010 à Cler­montFer­rand, pro­pose des cir­cuits qui sont re­pris par l’agence de Vi­chy. « Notre DG tra­vaillant dans le com­merce in­ter­na­tio­nal avec la Rus­sie, nous avons des guides confé­ren­ciers et in­ter­prètes qui parlent an­glais et russe pour des vi­sites gui­dées in­di­vi­duelles ou en groupe, ex­plique Na­tha­lia. Nous pro­po­sons un ser­vice de concier­ge­rie pour des tran­sports en vé­hi­cule ou aé­rien. » De­puis Vi­chy, les ba­lades pro­po­sées se di­rigent vers les vol­cans d’Au­vergne, Cler­mont­Fer­rand, Thiers, le Mont­d’Or, mais aus­si le mu­sée du cos­tume de Mou­lins. « Nous avons en­vie que cette ga­le­rie vive », sou­ligne Na­tha­lia.

Li­li Créa­tion. Pré­sente chaque été de­puis onze ans, Hé­lène Ba­zan­té est ori­gi­naire de Gannat. Cette ar­tiste réa­lise de la pein­ture du bois (Stuc­co), des vi­traux et de la pein­ture ali­men­taire sur verre. « Les Vi­chys­sois ne connaissent pas cette ga­le­rie. Les gens qui passent sont prin­ci­pa­le­ment des cu­ristes et des tou­ristes, ex­plique­t­elle. Il y a 11 ans, les week­ends, nous tra­vail­lions beau­coup. Les gens ve­naient de Roanne, Cler­mont. J’ai l’im­pres­sion que l’aug­men­ta­tion du prix du car­bu­rant a chas­sé ces clients. »

Aza­lée créa­tion. Ori­gi­naire de Créteil, Joëlle Pi­che­not est tom­bée amou­reuse de Vi­chy par ha­sard, lors d’une ba­lade en Au­vergne. De­puis trois ans, elle y vient en va­cances tout en te­ nant une bou­tique dans la ga­le­rie de mai à sep­tembre. Sty­liste de for­ma­tion, elle crée des vê­te­ments et des ac­ces­soires de mode en soie de haute cou­ture. « Deux à trois fois par an, je me rends à Mi­lan chez les cou­tu­riers lors­qu’ils vident leur ate­lier pour ache­ter de la soie. Je des­sine, je crée et j’as­semble mes mo­dèles, in­dique Joëlle qui pré­sente aus­si des sacs et po­chettes d’autres créa­teurs. Je re­grette que les gens ne viennent dans la ga­le­rie que lors­qu’il pleut en nous di­sant : “je ne sa­vais que vous étiez là”. »

C’est le pied. Da­ny Le­guillon a en­ta­mé en mars der­nier sa sep­tième sai­son dans l’une des bou­tiques du fo­rum. Sa bou­tique est spé­cia­li­sée dans les vê­te­ments de grande taille « à prix abor­dable », tient à pré­ci­ser la com­mer­çante qui ajoute : « Nous récupérons des Vi­chys­sois qui re­viennent nous voir, une fois qu’ils nous ont dé­cou­verts. » Si l’élec­tion pré­si­den­tielle l’an der­nier, ou in­ter­net, sont des freins au com­merce se­lon Da­ny Le­guillon, elle note tou­te­fois que les gens re­viennent dou­ce­ment aux pe­tites bou­tiques pour le ser­vice et la dis­po­ni­bi­li­té.

Vi­chy for ever. C’est une des rares bou­tiques de sou­ve­nirs où l’on peut dé­go­ter un mug, un tee­shirt, un dé à coudre ou un sty­lo mar­qué Vi­chy. Joëlle Gérard tient ce ma­ga­sin, ap­pe­lé en­core l’an der­nier “Vi­chy sou­ve­nirs”, de­puis 2003. « Il y a 15 ans, il y avait ici des vê­te­ments en­fant, un bi­jou­tier, des ob­jets de luxe. Il y a 5 ans, il ne res­tait que trois bou­tiques. De­puis que le ma­ga­sin Bar­clay a fer­mé, les Vi­chys­sois ne tra­versent plus le parc et s’ar­rêtent rue Wil­son », in­dique la ven­deuse de sou­ve­nirs.

An­ti­qui­tés. Voi­la un an que Ré­gine Fro­ment a in­ves­ti une bou­tique du fo­rum pour y ins­tal­ler des an­ti­qui­tés et des ac­ces­soires de mode, en com­plé­ment du kiosque du parc des Sources où elle est ins­tal­lée de­puis trois ans. « C’est un lieu idéal pour avoir de la place, in­dique Ré­gine Fro­ment. Il y a un peu de monde qui cir­cule tout de même. »

Ré­seau Vi­chy so­li­daire. Cette as­so­cia­tion oc­cupe une bou­tique de­puis le mois de no­vembre. Dans ce lo­cal, elle re­çoit des de­man­deurs d’asile et mi­grants de Vi­chy pour leur don­ner des cours de fran­çais ou de ma­thé­ma­tiques. ■

EN PLACE. Na­tha­lia, res­pon­sable d’ac­ti­vi­tés, et Jo­hanne, sta­giaire (en haut à gauche) s’oc­cupent de l’agence Byar. Hé­lène Ba­zan­té (en haut à droite) est pré­sente chaque été de­puis onze ans. De­puis trois ans, Joëlle Pi­che­not vend ses créa­tions en soie...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.