Grande Guerre dans l’Al­lier

La Montagne (Vichy) - - Grand Angle Région - Florian Gal­lant florian.gal­lant@cen­tre­france.com ➔ Pra­tique. L’His­to­rial du pay­san sol­dat est ou­vert au­jourd’hui, de 14 heures à 18 heures, avant sa fer­me­ture hi­ver­nale an­nuelle. Il rou­vri­ra ses portes le 14 avril 2019. Ta­rifs : adultes 6 € et gra­tuit pou

Dans le cadre des com­mé­mo­ra­tions du cen­te­naire de l’Ar­mis­tice, l’His­to­rial du pay­san sol­dat de Fleu­riel a ra­vi­vé la flamme du sou­ve­nir en pré­sence de nom­breux élus.

L’en­droit est sym­bo­lique. Inau­gu­ré en 2015, l’His­to­rial du pay­san sol­dat de Fleu­riel est en ef­fet le seul lieu du dé­par­te­ment dé­dié à la mé­moire des poi­lus, et plus par­ti­cu­liè­re­ment aux pay­sans qui ont par­ti­ci­pé à la Grande Guerre. C’est ici que chaque an­née est ra­vi­vée la flamme, en sou­ve­nir des morts pour la France.

« Il y a cent ans, l’Al­lier était en­core es­sen­tiel­le­ment ru­ral. C’est pour ce­la que la plu­part des poi­lus bour­bon­nais étaient des pay­sans. Au­jourd’hui, nous leur ren­dons hom­mage, ain­si qu’à tous les morts pour la France », a évo­qué dans son dis­cours Ma­rie­Fran­çoise Lecaillon, pré­fète de l’Al­lier. « Cet his­to­rial est l’illus­tra­tion de la réa­li­té so­cio­lo­gique de la guerre », a com­plé­té Jean­Paul Du­frègne, dé­pu­té de l’Al­lier. ■

PHO­TOS STÉ­PHA­NIE FERRER

COM­MÉ­MO­RA­TIONS. Élus et ci­toyens ont ren­du hom­mage à la mé­moire des morts de la Grande Guerre en ra­vi­vant la flamme de l’His­to­rial du pay­san sol­dat de Fleu­riel (en haut), via des dis­cours (Jean-Paul Du­frègne, dé­pu­té de l’Al­lier. En bas, à gauche) et en vi­si­tant les ex­po­si­tions de l’His­to­rial (en bas, à droite).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.