Les élèves dans le cycle mé­mo­riel

La Montagne (Vichy) - - Arrondissement Vivre Son Pays -

Main­te­nir vi­vant le sou­ve­nir et la mé­moire col­lec­tive. Une dé­marche qui en­toure l’ex­po­si­tion du cen­te­naire de 1914­1918 ins­tal­lée à la salle des fêtes et réa­li­sée par Ma­ri­lyne Mor­gand.

Ex­po­si­tion ap­pré­ciée par les adultes, mais aus­si les sco­laires à qui Ma­ri­lyne Mor­gand s’est at­ta­chée à rap­pe­ler les élé­ments d’his­toire à tra­vers des, re­por­tages, dia­po­ra­mas et ob­jets ayant ap­par­te­nu à des poi­lus.

Douze sol­dats morts

« Quelle guerre est évo­quée en ce mo­ment ? » ques­tionne Ma­ri­lyne Mor­gand à son jeune au­di­toire. « La guerre 1914­1918 » ré­pondent les élèves qui ont abor­dé, en classe, cette pé­riode de l’his­toire et qui, ce di­manche, lors de la cé­ré­mo­nie au mo­nu­ment aux morts se­ront sol­li­ci­tés pour en­ton­ner no­tam­ment L’Hymne à la joie.

« Bien, nous al­lons, nous aus­si, vous pré­sen­ter quelques élé­ments com­plé­men­taires. » À com­men­cer par un film qui borne cette pé­riode tra­gique de l’his­toire puis des élé­ments qui rac­crochent le village à cet évé­ne­ment. « Douze de ses sol­dats ont per­du la vie lors de cette guerre. Il s’agit de Pierre San­celme, Pierre Tuel, Ju­lien Planche, Gil­bert Pe­net, Gil­bert Li­ber­ty, Claude Ma­trat, Jean­Bap­tiste Lau­ren­çon, An­toine Mar­tin, Jean­Clau­dius Cous­son, Pierre Gil­bert, Georges Émile Ba­layer, Lu­ cien Corre. Pour cha­cun, une fiche des­crip­tive les pré­sente. Tous ont leurs noms ins­crits sur le mo­nu­ment aux morts de notre com­mune. Heu­reu­se­ment d’autres sol­dats sont re­ve­nus sains et saufs ou bien bles­sés de cette guerre. Cer­taines fa­milles nous ont prê­té des do­cu­ments per­son­nels : Ulysse Pa­put, Jo­seph Ge­neste, Bap­tiste La­faye, Léon La­faye, Léon Mer­lin, Au­guste Pa­pe­reux, Émile Pa­put, Etienne Ri­go­diat ou Jo­seph Thé­ve­non ». Au­tant d’élé­ments qui, par­fois, touchent plus que des mots ou des dis­cours et qui per­son­ni­fient dans l’es­prit des en­fants l’hor­reur qu’en­gendre une guerre. ■

SENSIBILITÉS. C’est à ces jeunes gé­né­ra­tions qu’il re­vien­dra de por­ter le mes­sage du sou­ve­nir et de la mé­moire de ces pé­riodes tra­giques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.