Un co­mi­té de mo­bi­li­sa­tion sur la Pres­qu’île

La Presse d'Armor - - DA VRO OUELOÙ EUS BRO DREGER -

« In­for­més de la pré­pa­ra­tion de la ma­ni­fes­ta­tion du co­mi­té de dé­fense de l’hô­pi­tal le 9 sep­tembre à Paimpol pour le main­tien des deux mé­de­cins ur­gen­tistes, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, nous, 7 ha­bi­tants de la pres­qu’île, dé­ci­dons de consti­tuer un co­mi­té de mo­bi­li­sa­tion.

Nous consta­tons que la re­ven­di­ca­tion du main­tien des deux mé­de­cins ur­gen­tistes est une né­ces­si­té pour as­su­rer une per­ma­nence de soins, re­ven­di­ca­tion re­prise par le co­mi­té de dé­fense, par les 11 000 si­gna­taires de la pé­ti­tion, les cen­taines de par­ti­ci­pants à la réunion pu­blique de Paimpol contre la vo­lon­té de l’ARS de sup­pri­mer un poste de mé­de­cins ur­gen­tistes, de jour ou de nuit.

Nous ap­pe­lons à par­ti­ci­per à la ma­ni­fes­ta­tion le 9 sep­tembre, à 1’ heures à Paimpol. nous dé­ci­dons de confec­tion­ner une ban­de­role : «Main­tien des deux mé­de­cins ur­gen­tistes, 24/24, 7/7».

Les ha­bi­tants de Paimpol paient leurs co­ti­sa­tions à la Sé­cu­ri­té So­ciale comme les autres, comme les autres ils ont droit aux ur­gences.

Le main­tien des deux ur­gen­tistes de­mande une mo­bi­li­sa­tion ex­cep­tion­nelle. Nous nous adres­sons aux conseils mu­ni­ci­paux de la pres­qu’île, qu’ils prennent po­si­tion pour le main­tien des deux mé­de­cins ur­gen­tistes, qu’ils ap­pellent la po­pu­la­tion à ma­ni­fes­ter.

Nous dé­ci­dons d’ap­pe­ler à une nou­velle réunion le ven­dre­di 1er sep­tembre à 18 h à la salle des fêtes de Pleu­meur-Gau­tier, nous in­vi­tons tous ceux qui sou­haitent am­pli­fier la mo­bi­li­sa­tion à y par­ti­ci­per. » Le co­mi­té de mo­bi­li­sa­tion pour la ma­ni­fes­ta­tion

hô­pi­tal

Réunion de mo­bi­li­sa­tion pour la ma­ni­fes­ta­tion le 9 sep­tembre à Paimpol ven­dre­di 1er sep­tembre à 18 h salle des fêtes à Pleu­meurGau­tier

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.