Tou­risme : du nou­veau dans l’ag­glo

La Presse d'Armor - - KÊR PEMPOULL -

Deux réunions d’in­for­ma­tion sont or­ga­ni­sées à l’at­ten­tion des hé­ber­geurs tou­ris­tiques sur le ter­ri­toire de Guin­gamp-Paim­pol Armor Ar­goat Ag­glo­mé­ra­tion (GP3A).

Il s’agi­ra d’ex­pli­quer l’évo­lu­tion du mode de per­cep­tion de la taxe de sé­jour qui se­ra dé­sor­mais per­çue au réel afin d’har­mo­ni­ser les pra­tiques sur l’en­semble du nou­veau ter­ri­toire. « Dès le 1er jan­vier 2018, les hé­ber­geurs au­ront l’obli­ga­tion d’en per­ce­voir le pro­duit au­près des tou­ristes et de le re­ver­ser à GP3A » ex­plique Armelle Lambert, di­rec­trice de l’of­fice in­ter­com­mu­nal de tou­risme.

1 000 hé­ber­geurs

Le mon­tant se­ra dû par nui­tée et par per­sonne dans les 57 com­munes de l’ag­glo­mé­ra­tion et au­près des près de 1 000 hé­ber­geurs concer­nés.Un chan­ge­ment par­ti­cu­liè­re­ment si­gni­fi­ca­tif pour ceux du ter­ri­toire de l’ex-Paim­pol-Goëlo qui, jus­qu’ici, ver­saient une somme for­fai­taire de 62 nui­tées.

A no­ter que 70 % de la taxe de sé­jour de GP3A est per­çue par l’hé­ber­ge­ment lit­to­ral. Sur les 164 000 € de taxe de sé­jour per­çus par GP3A, 126 000 € émanent du sec­teur de Paim­pol-Goëlo.

Pla­te­forme de col­lecte

Pour payer cette taxe, les hé­ber­geurs de­vront pas­ser par une pla­te­forme qui leur se­ra pré­sen­tée lors de la réunion d’in­for­ma­tion. « C’est un ou­til de col­lecte et de fa­ci­li­ta­tion qui les ai­de­ra no­tam­ment à te­nir la double comp­ta­bi­li­té que le sys­tème im­plique ».

Les ta­ris ont été re­vus « mais sont à la charge du tou­riste ».

« Ils ont été har­mo­ni­sés sur la base de ce qui se pas­sait sur Paim­pol-Goëlo et dans les autres ag­glo­mé­ra­tions » in­dique Armelle Lambert. Ce­ci avec l’aide du ca­bi­net 3D Ouest qui ac­com­pagne et conseille la col­lec­ti­vi­té.

Une aug­men­ta­tion des re­cettes est es­pé­rée. « Elles servent à dé­ve­lop­per la qua­li­té de notre offre. Ce sys­tème al­lège les col­lec­ti­vi­tés et leurs ha­bi­tants » pré­cise Jo­sette Co­nan, vice-pré­si­dente char­gée du tou­risme.

En pa­ral­lèle un sys­tème de veille et de contrôles se­ra mis en place.

Deux portes d’en­trée

Une per­sonne se­ra dé­diée à la per­cep­tion de cette taxe à GP3A, char­gée de sa ges­tion, de sa per­cep­tion et de la veille. Par ailleurs, le sys­tème va per­mettre une lec­ture plus pré­cise des nui­tées pra­ti­quées sur l’ag­glo­mé­ra­tion. Elle de­vrait per­mettre d’af­fi­ner l’offre sur ce ter­ri­toire dont les deux portes d’en­trée ac­cueillent cha­cune 300 000 vi­si­teurs par an : Bré­hat et la val­lée des Saints.

Réunion d’in­for­ma­tion à des­ti­na­tion des hé­ber­geurs tou­ris­tiques : le jeu­di 19 oc­tobre, de 18 h à 20 h, dans l’am­phi­théâtre de l’UCO à Guin­gamp. Le ven­dre­di 20 oc­tobre de 15 h à 17 h, Salle de la Si­rène à Paim­pol. Pré­sence à confir­mer via taxe­de­se­jour@gp3a.bzh

Au pre­mier plan : Armelle Lambert, di­rec­trice de l’of­fice in­ter­com­munl de tou­risme. De gauche à droite, Jo­sette Co­nan, vice-pré­si­dente au tou­risme, Ro­zenn Briand, di­rec­trice-ad­jointe de l’of­fice de tou­risme et Fran­cis Le Lay, vice-pré­sident.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.