L’écueil de la connexion…

La Presse d'Armor - - KÊR PEMPOULL -

Un nou­veau cri­tère est ap­pa­ru concer­nant l’at­trait de la fi­lière ma­ri­time, c’est la « connexion ». Les jeunes ont dû mal ne pas être connectés à tout mo­ment, or dans la ma­rine mar­chande ou la pêche loin­taine, on peut res­ter des jours sans in­ter­net. Si les na­vires mo­dernes ont des sys­tèmes amé­lio­rant la connexion, la flotte bre­tonne, an­cienne, va de­voir se pen­cher sur ce pro­blème si elle veut que la re­lève soit as­su­rée. Un autre chan­ge­ment ob­ser­vé par De­nis Bé­ric et dû aux nou­velles tech­no­lo­gies : « la té­lé­vi­sion du foyer est ra­re­ment al­lu­mée puisque chaque élève a un smart­phone et l’ex­tinc­tion des feux est plus dif­fi­cile qu’avant à faire res­pec­ter ».

Cé­dric Ca­lippe de Saint-Brieuc et Bap­tiste Sau­vage de Tré­guier, deux élèves du ly­cée Pierre-Lo­ti. Ce der­nier, que ses ca­ma­rades ap­pellent « l’an­cien », en est à sa qua­trième an­née au ly­cée ma­ri­time, une an­née de pré­pa­ra­tion avant d’in­té­grer le BTS main­te­nance des sys­tèmes élec­tro-na­val de Saint Ma­lo. « J’adore Paim­pol et ces études me plaisent vrai­ment, mais j’ai hâte de par­tir en mer », confie Bap­tiste.

Dans nos vies où le confort est de­ve­nu une prio­ri­té pour beau­coup, la vie au grand large ne semble pas faire peur à ces jeunes et la re­lève semble as­su­rée. « Je ne ver­rai cer­tai­ne­ment pas les nou­veaux amé­na­ge­ments, mais j’es­père que les pro­chaines gé­né­ra­tions d’élèves à Pierre Lo­ti pro­fi­te­ront d’un nou­veau foyer, agréable et convi­vial », ajoute Bap­tiste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.