L’AGENCE DE L’EAU COUPE LES RO­BI­NETS ?

La Presse d'Armor - - KÊR PEMPOULL -

Les élus, Bri­gitte Le Saul­nier en tête, ont, une nou­velle fois, dé­non­cé le re­trait an­non­cé de l’Agence de l’eau, à par­tir du 1er fé­vrier, dans les aides à la mise aux normes de l’as­sai­nis­se­ment in­di­vi­duel sur le ter­ri­toire : « l’Agence a dé­ci­dé très bru­ta­le­ment de cou­per les aides, nous avons in­ter­pel­lé sa pré­si­dente ». L’ob­jec­tif de GP3A pour 2018 est la ré­ha­bi­li­ta­tion de 500 ins­tal­la­tions in­di­vi­duelles mais « sous ré­serve de la pour­suite du pro­gramme par l’Agence de l’eau Loire-Bre­tagne ». Or, cette der­nière, qui a his­to­ri­que­ment sub­ven­tion­né les mises aux normes dans le sec­teur, sou­haite re­po­si­tion­ner ses aides vers d’autres col­lec­ti­vi­tés qui, elles, dé­couvrent le pro­blème.

Pour Yan­nick Le Bars, c’est in­ad­mis­sible : « l’Agence a si­gné un contrat de ter­ri­toire jus­qu’à fin 2018, elle doit, a mi­ni­ma, res­pec­ter ce contrat ». Ré­my Guillou re­grette aus­si ce re­trait : « il y avait 60 % d’aide, ce se­ra du 0 % avec des tra­vaux qui coûtent entre 5 000 et 10 000 € ».

Dans un com­mu­ni­qué, le len­de­main, Thier­ry Bur­lot, pré­sident de la Com­mis­sion Lo­cale de l’Eau et du Sché­ma d’Amé­na­ge­ment et de Ges­tion des Eaux (SAGE) de l’Ar­goat-Tré­gor-Goë­lo as­su­rait que l’Agence se­rait sol­li­ci­tée afin qu’elle conti­nue à ac­com­pa­gner fi­nan­ciè­re­ment les col­lec­ti­vi­tés. Un sou­tien de poids puisque l’élu de Plé­guien est aus­si pré­sident du Co­mi­té de bas­sin Loire-Bre­tagne, bras po­li­tique de l’Agence de l’eau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.