L’épi­ce­rie so­li­daire pour les plus dé­mu­nis

À Brie-Comte-Ro­bert, l’épi­ce­rie so­li­daire donne un coup de pouce à une par­tie de la po­pu­la­tion à re­ve­nu mo­dé­ré.

La République de Seine-et-Marne (Édition A-B) - - La Une -

Un lieu qui porte tout sim­ple­ment bien son nom. L’épi­ce­rie so­li­daire vient en aide à de nom­breuses per­sonnes dans la com­mu­nau­té de com­mune. Mais quel est le prin­cipe ? Les lo­caux se pré­sentent comme une pe­tite su­pé­rette, mais les pro­duits ali­men­taires sont ven­dus à 20 % de leur prix de vente pu­blic. Cette ré­duc­tion du coût per­met donc aux plus dé­mu­nis de la com­mu­nau­té de com­mune de l’Orée de la Brie de se payer cer­taines den­rées alors coû­teuses dans les rayons des su­per­mar­chés clas­siques.

Un be­soin

Cette as­so­cia­tion, qui com­prend une qua­ran­taine de bé­né­voles et un sa­la­rié, touche au­jourd’hui par­tie im­por­tante de la po­pu­la­tion briarde. Néan­moins pour bé­né­fi­cier de l’aide de l’épi­ce­rie so­li­daire, chaque bé­né­fi­ciaire doit être en contact avec un ser­vice d’as­sis­tance so­ciale pour jus­ti­fier la né­ces­si­té.

Ou­vert le mar­di, jeu­di et sa­me­di, ce sont entre 40 et 50 per­sonnes qui se dé­placent quo­ti­dien­ne­ment. « L’épi­ce­rie tourne bien et évo­lue de ma­nière très po­si­tive car nous ré­pon­dons à la de­mande des bé­né­fi­ciaires mais pa­ra­doxa­le­ment je trouve ce­la mal­heu- reux car ça si­gni­fie qu’il y a d’énorme be­soin de la part de la po­pu­la­tion », dé­plore la pré­si­dente de l’as­so­cia­tion Ni­cole Cru­chau­det. En­trée comme bé­né­vole en 2014, Ni­cole Cru­chau­det de­vient tré­so­rière puis pré­si­dente en 2016. Son en­ga­ge­ment per­son­nel se jus­ti­fie dans une vo­lon­té d’ai­der la po­pu­la­tion dans le be­soin.

L’ac­tion d’EpiSol est une ac­tion ponc­tuelle qui doit per- mettre aux récipiendaires de faire face à des si­tua­tions passagères com­pli­quées. Et c’est no­tam­ment pour ce­la que la plu­part des bé­né­voles donnent de leur temps pour ac­com­pa­gner cette nou­velle com­mu­nau­té.

À la fin de l’an­née der­nière l’as­so­cia­tion EpiSol, main dans la main avec le Ro­ta­ry club de Brie-Pon­tault, a or­ga­ni­sé le tra­di­tion­nel re­pas so­li­daire. L’or­ga- ni­sa­tion de ce re­pas a ras­sem­blé plus de 300 per­sonnes. Il a été don­né en fa­veur des plus dé­mu­nis de la com­mu­nau­té de com­mune no­tam­ment.

REN­SEI­GNE­MENTS

Ou­vert le mar­di et jeu­di de 13h30 à 16h et le sa­me­di de 10h à 12h, au 19, rue Pe­tit-de-Beau­ver­ger. Tél. : 01.60.62.87.23.

Les membres et les bé­né­fi­ciaires de l’as­so­cia­tion dans les lo­caux de l’épi­ce­rie so­li­daire

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.