L’US Or­léans dé­fie Mar­seille au­jourd’hui en Coupe Gam­bar­del­la

Les U19 de l’USO jouent l’Olym­pique de Mar­seille ce mi­di

La République du Centre (Dimanche) - - LA UNE - Ra­phaël Co­quel ra­phael.co­quel@cen­tre­france.com

Les jeunes Or­léa­nais se me­surent au grand OM, fi­na­liste de l’épreuve l’an der­nier, ce ma­tin (11 heures) en Pro­vence, pour une place dans le der­nier car­ré de la Coupe Gam­bar­del­la.

C’est le grand jour. L’US Or­léans et ses U19 ont ren­dez­vous avec l’his­toire, à l’heure de l’apé­ro (11 heures), en pleine Pro­vence. Mais pour les ama­bi­li­tés, il fau­dra sû­re­ment re­pas­ser. La jeune garde de l’Olym­pique de Mar­seille se dresse sur leur route, en quart de fi­nale de la Coupe Gam­bar­del­la, la plus co­tée des épreuves na­tio­nales de jeunes qui en­voie ses deux fi­na­listes au Stade de France en le­ver de ri­deau de la grande Coupe de France.

Alors que l’USO a at­teint une seule fois les de­mi­fi­nales en 1981 (avec les Tras­sard, Hé­nault, Noël, Lan­ger...), l’OM a ins­crit cinq fois son nom au pal­ma­rès et sa gé­né­ra­tion 1998 était en fi­nale l’an der­nier. Il sait donc y faire avec les jeunes. Son par­cours dans la pré­sente édi­tion, fait pour l’es­sen­tiel de « pe­tits » scores, et les dif­fi­cul­tés de son équipe U19 en cham­pion­nat na­tio­nal (7e, avec dé­jà neuf dé­faites, et une seule vic­toire en 2018) a de quoi, mal­gré tout, don­né des idées aux Or­léa­nais. La ba­lance des sus­pen­dus penche aus­si en leur fa­veur : on en compte trois dans les rangs mar­seillais pour ce match, contre un seul pour l’équipe du Loiret (le mi­lieu Ran­dy Sin­dous­sou­lou, qui a quand même fait le dé­pla­ce­ment).

Neuf matches sans dé­faite

La pan­carte de fa­vo­ri, c’est bien l’Olym­pique de Mar­seille qui l’a dans le dos ce ma­tin, car, on n’ima­gine pas une se­conde qu’Oli­vier Jan­nuz­zi, son coach, ne fasse ap­pel à de jeunes ta­lents d’or­di­naire in­té­grés à la ré­serve en N2.

« Dans notre sport, ce n’est pas tou­jours le fa­vo­ri qui gagne. Le foot­ball est beau pour ça. Je suis per­sua­dé qu’on a une chance contre eux, et ça ne se­ra plus une chance quand on se­ra sur le ter­rain. À nous de faire gros­sir cette pro­ba­bi­li­té de réus­site », in­dique Da­vid Le Moal, l’en­traî­neur or­léa­nais, qui dé­barque dans le Sud avec un ca­pi­tal confiance pas né­gli­geable. Ses troupes ont, en ef­fet, éti­ré leur sé­rie d’in­vin­ci­bi­li­té à neuf matches le week­end der­nier, après avoir neu­tra­li­sé Lille (0­0), qui a de grandes chances d’ac­cro­cher les play­offs en fin de sai­son. Ça im­pose le res­pect, et sur­tout, ça tran­quillise tout un groupe avant la grande échéance de ce di­manche ma­tin.

Ar­ri­vés sur place dès ven­dre­di, dans le bus des pros, les Or­léa­nais res­pirent la sé­ré­ni­té, sur ce qu’on voit de leur pré­pa­ra­tion. Ce se­ra peut­être une autre his­toire, au ré­veil ce ma­tin, quand tous pren­dront conscience de celle qu’ils sont en passe d’écrire.

Le groupe. Se­vestre, Jo­be­lot, Pier­rat, Ba­ron, Diar­ra, Pas­sy, Es­mel, Mbe­lek Nou­ga, Djouan, Benezet, Ha­ri, Des­marres, Oli­vei­ra, Bou­na­j­ma, Opa, Es­teve, Che­vol­leau.

PHO­TOS R.C.

HIER À MAR­SEILLE. Da­vid Le Moal et ses troupes sont à 90 mi­nutes d’une place dans le der­nier car­ré.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.