Les ar­tistes de rue agitent et co­lorent la place du Mar­troi

Après le suc­cès de la pre­mière édi­tion, le vil­lage du fes­ti­val Roads re­ve­nait hier en centre­ville

La République du Centre (Dimanche) - - LA UNE - Yo­hann Des­plat yo­hann.des­plat@cen­tre­france.com

Or­ga­ni­sé par les étu­diants de l’IAE d’Or­léans, l’évé­ne­ment a pour ob­jec­tif de faire dé­cou­vrir le street-art au grand pu­blic grâce à des ar­tistes lo­caux ou de no­to­rié­té in­ter­na­tio­nale.

L’évé­ne­ment a pris de l’am­pleur. L’an der­nier, le fes­ti­val de street­art Roads se te­nait sur la place De­Gaulle.

Pour sa se­conde édi­tion, les étu­diants de l’IAE d’Or­léans, or­ga­ni­sa­teurs, ont pu in­ves­tir la place du Mar­troi. Tout au long de la jour­née d’hier, des ani­ma­tions per­met­taient au pu­blic de dé­cou­vrir le street­art : graff, street­wor­kout, danse hip­hop, basket­ball, cus­to­mi­sa­tion de snea­kers…

Ka­rim, ar­ri­vé à Or­léans il y a près d’un mois, ve­nait en tant que connais­seur. « J’ar­rive de Ca­sa­blan­ca au Ma­roc. Je des­sine, peins et fais de la dé­co­ra­tion. Je viens à Roads pour ob­ser­ver et m’ins­pi­rer. » Le fes­ti­val se clô­tu­rait par un set de deux DJ de l’as­so­cia­tion Jungle As­sault.

PHOTOS ÉRIC MALOT

OU­VERT À TOUS. Des ate­liers d’ini­tia­tion au graff étaient pro­po­sés aux en­fants.

DANSE. Dé­mons­tra­tion de danse hip-hop avec l’as­so­cia­tion or­léa­naise OP Crew 45.

STREET-WOR­KOUT. À mi-che­min entre la gym­nas­tique et la mus­cu­la­tion, il se pra­tique uni­que­ment en ex­té­rieur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.