De­puis dix ans dans le lo­cal du 28 bis, rue Sainte­Anne

La République du Centre (Dimanche) - - LEFAIT DU JOUR -

AN­NI­VER­SAIRE. Le GAGL 45 s’est ins­tal­lé en sep­tembre 1998 au 28 bis, de la rue Sainte­Anne, à Or­léans. Les dix ans du déménagement ont été fê­tés hier soir. Punch, jus de fruits, amuse­bouches à l’abri de deux bar­nums dans une rue pri­va­ti­sée pour l’évé­ne­ment, les quelques di­zaines d’adhé­rents (sur un to­tal d’une cen­taine) pré­sents ont ap­pré­cié ce mo­ment de convi­via­li­té, cette bien­veillance qu’ils sont ve­nus cher­cher dans l’as­so­cia­tion. Mé­la­nie, Or­léa­naise de 23 ans, avait connu un co­ming out dif­fi­cile au ly­cée, Elle a fait ap­pel au GAGL qui a vu le pro­vi­seur et a réa­li­sé une in­ter­ven­tion au­près des élèves (comme elle en anime une cen­taine par an). « Ça m’a fait du bien d’être écou­tée, je suis de­ve­nue bien dans mes bas­kets et fière de ce que je suis », se sou­vient­elle. Paul, 21 ans, était à la tête d’une as­so­cia­tion ly­céenne et vou­lait en­ga­ger une ac­tion contre l’ho­mo­pho­bie dans son éta­blis­se­ment. C’est comme ça qu’il a ren­con­tré l’as­so­cia­tion, dans la­quelle il est au­jourd’hui bé­né­vole. Iva­na, 27 ans, a exer­cé une mis­sion de ser­vice ci­vique au GAGL. Elle a pu avoir, ici, des dis­cus­sions qu’elle ne pou­vait avoir ailleurs. Elle est tou­jours adhé­rente.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.