L’OLB pour­suit son sans-faute en ProB !

La République du Centre (Dimanche) - - La Une - Al­ban Gour­gousse al­ban.gour­gousse@cen­tre­france.com

Ca­pables de jouer sur jeu ra­pide ou sur de­mi-ter­rain, les Or­léa­nais ont écoeu­ré une équipe de Saint-Cha­mond in­vain­cue jus­qu’alors.

C’ est la qua­li­té prin­ci­pale de cet OLB 2018­2019, en­core in­vain­cu en ProB après quatre jour­nées : por­té sur l’at­taque, il peut tout aus­si bien se muer en équipe pa­tiente, qui joue sur de­mi­ter­rain. Et c’est ce qui a fait la dif­fé­rence, hier soir face à une autre équipe in­vain­cue en ProB.

« Je suis très sa­tis­fait de la vic­toire et du sé­rieux et de l’in­ten­si­té qu’on a réus­si à don­ner », sou­riait Ger­main Cas­ta­no, le coach, quelques mi­nutes après le match. « On ne les laisse qu’à 69 points. Je m’en mé­fiais comme de la pestC’est une vraie vic­toire col­lec­tive. »

Et c’est vrai qu’ils avaient pris le match par le bon bout ces Or­léa­nais. En ap­puyant sur l’ac­cé­lé­ra­teur dès le dé­part. Ils met­taient ain­si les joueurs de SaintC­ha­mond sur le re­cu­loir (14­4, 4e) avec une al­ter­nance, toute or­léa­naise, de tirs près du cercle et à 3 points. Avec no­tam­ment un Bran­don Spear­man d’une pré­ci­sion dia­bo­lique (4 sur 4 dont 3 sur 3 en 7 mi­nutes de jeu au pre­mier quart­temps !). L’Amé­ri­cain, 27 points au to­tal, sor­tait même un énorme dunk après un al­ley­oop lan­cé par Bran­don Jef­fer­son (27­8, 8e puis 31­10, 10e). Im­pres­sion­nant. Le dé­part par­fait en somme. Dur et in­tense

Mais Saint­Cha­mond n’est ni Evreux, ni AixMau­rienne et for­cé­ment, l’équipe coa­chée par Alain Thi­net re­ve­nait dans ce deuxième quart­temps qui, comme sou­vent en ProB, ne res­sem­blait pas au pre­mier. La guerre de tran­chées après la ca­val­cade (40­33, 19e). L’OLB était à l’ar­rêt en at­taque. Face à la meilleure dé­fense de ProB.

Mais, les Or­léa­nais gar­daient en­suite leur ma­te­las d’une di­zaine de points (58­48, 28e). Ils se met­taient au dia­pa­son de Saint­Cha­mond au ni­veau de la du­re­té et de l’in­ten­si­té. Et il le fal­lait pour es­pé­rer ga­gner ce match.

PHO­TO ÉRIC MALOT

ME­NEUR. Ma­le­la Mu­tuale et les Or­léa­nais n’ont lais­sé au­cune chance aux joueurs de Saint-Cha­mond.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.