Em­ploi : les voyants au vert dans le Loi­ret

La République du Centre (Loiret) - - La Une - PHO­TO CH. GAUJARD

Le nombre de de­man­deurs d’em­ploi a bais­sé de 1,5 % en 2017, soit 520 de moins. Un ré­sul­tat à nuan­cer avec la hausse du chô­mage chez les femmes et les jeunes.

Dé­cou­vrez les bas­sins d’em­ploi concer­nés grâce à notre in­fo­gra­phie, ain­si que les sec­teurs d’ac­ti­vi­té les plus dy­na­miques... In­dus­trie et lo­gis­tique en tête.

Tra­vail Le bi­lan 2017 des chiffres du chô­mage confirme une em­bel­lie sur le front de l’em­ploi avec une baisse du nombre d’ins­crits et une meilleure san­té des en­tre­prises. Tou­te­fois, quelques points noirs sub­sistent chez les femmes et les jeunes. Lae­ti­tia Rous­sel lae­ti­tia.rous­sel@cen­tre­france.com

L’an­née 2017 s’est ache­vée sur une fausse note, sur le mar­ché de l’em­ploi, avec un lé­ger re­bond du chô­mage dans le dé­par­te­ment du Loi­ret (+1 %). Pas de quoi, pour au­tant, en­rayer la ten­dance à la baisse consta­tée tout au long de 2017 et ter­nir les qua­torze in­di­ca­teurs de conjoncture de Pôle em­ploi, tous pas­sés au vert dans la ré­gion.

Con­crè­te­ment, entre dé­cembre 2016 et dé­cembre 2017, le nombre de de­man­deurs d’em­ploi a di­mi­nué de 1,5 % en ca­té­go­rie A (les de­man­deurs d’em­ploi sans au­cune ac­ti­vi­té pro­fes­sion­nelle). Soit de 34.940 ins­crits à 34.420.

Cette ten­dance en­cou­ra­geante s’est vé­ri­fiée dans tous les bas­sins d’em­ploi. À Gien et Pi­thi­viers, le nombre de chô­meurs a flé­chi de 5,4 % et 5,3 %. Dans les zones de Mon­tar­gis et Or­léans, la si­tua­tion s’amé­liore éga­le­ment même si la ten­dance est moins mar­quée (­ 2,2 % et ­ 0,8 %).

En 2017, les équipes de Pôle em­ploi Loi­ret ont ac­com­pa­gné 45.277 ins­crits (des ca­té­go­ries A, B et C) vers un re­tour à l’em­ploi (156.773 à l’échelle de la ré­gion). « Ce chiffre aug­mente de 6 % et se si­tue 10 % au­des­sus de nos ob­jec­tifs. La dy­na­mique éco­no­mique que connaît notre dé­par­te­ment est bien en­ga­gée »,

se sa­tis­fait Pa­trick Bois­sy, le di­rec­teur dé­par­te­men­tal de Pôle em­ploi.

L’uni­té dé­par­te­men­tale de la Di­reccte a, elle aus­si, ana­ly­sé ces in­di­ca­teurs. « En 2017, la po­pu­la­tion sa­la­riale a ef­fec­ti­ve­ment crû de 3,2 %. Le Loi­ret compte dé­sor­mais 175.000 per­sonnes sa­la­riées (hors em­plois agri­coles). Ce chiffre est un bon mar­queur pour confir­mer l’amé­lio­ra­tion de la conjoncture éco­no­mique », confirme Pas­cale Ro­dri­go, di­rec­trice du tra­vail à l’uni­té dé­par­te­men­tale de la Di­reccte.

Mo­teur du tis­su éco­no­mique lo­cal, l’in­dus­trie est le pre­mier sec­teur pour­voyeur en maind’oeuvre tem­po­raire en 2017, en hausse de 11,5 %, sui­vi par le sec­teur de la lo­gis­tique. La re­prise éco­no­mique consta­tée sur ce seg­ment de mar­ché ex­plique no­tam­ment la baisse mar­quée du nombre de de­man­deurs d’em­ploi dans la zone de Pi­thi­viers. « Le dé­ve­lop­pe­ment de l’ac­ti­vi­té lo­gis­tique au nord du dé­par­te­ment a dû contri­buer à l’ac­cès à l’em­ploi pour cer­tains de­man­deurs d’em­ploi de ce bas­sin », ajoute­t­elle.

L’amé­lio­ra­tion de l’em­ploi s’ex­plique éga­le­ment par un cli­mat des af­faires fa­vo­rable et une sta­bi­li­sa­tion des éta­blis­se­ments em­ployeurs. « Nous avons en­re­gis­tré un re­cul de la créa­tion d’en­tre­prise de 1,1 % mais il faut nuan­cer ce chiffre par la forte baisse des dé­faillances qui di­mi­nuent de 21,6 % ! » Les en­tre­prises du Loi­ret se portent mieux. Autre exemple : le nombre d’au­to­ri­sa­tions d’ac­ti­vi­té par­tielle va­li­dées par la Di­reccte. Le solde d’in­dem­ni­sa­tion était de 114.000 heures en 2016 (hors causes ex­cep­tion­nelles liées aux inon­da­tions) contre 80.000 heures l’an pas­sé.

Le chô­mage des femmes et des jeunes aug­mente

Tou­te­fois, si les mar­queurs confirment bien la re­prise éco­no­mique, le bi­lan po­si­tif de l’an­née doit être nuan­cé sur quelques as­pects. En ef­fet, la baisse du chô­mage est ef­fec­tive, mais elle pro­fite ex­clu­si­ve­ment aux hommes (­ 4,4 %), car le chô­mage des femmes a, lui, aug­men­té (+ 1,5 %). « La re­prise est bien là, mais elle est por­tée par l’ac­ti­vi­té in­dus­trielle dont les mé­tiers res­tent en­core très mas­cu­lins », concède Pas­cale Ro­dri­go.

Autre mo­tif de dé­cep­tion, le chô­mage des jeunes qui s’est ac­cen­tué (+ 1, 2 %). « La re­prise d’ac­ti­vi­té peut les avoir in­ci­tés à s’ins­crire à Pôle em­ploi, ce qu’ils ne fai­saient peut­être pas avant… » Der­nier point noir, l’ab­sence d’amé­lio­ra­tion pour les chô­meurs de longue du­rée (plus d’un an) dont la pro­por­tion aug­mente de 0,8 % en 2017.

La di­rec­tion ré­gio­nale de Pôle em­ploi vient d’an­non­cer (lire par ailleurs) que ses orien­ta­tions 2018 se­ront jus­te­ment axées sur l’ac­com­pa­gne­ment de ces pu­blics.

PHO­TO PÔLE EM­PLOI

AC­CUEIL. En 2017, Pôle em­ploi a ac­com­pa­gné 45.277 Loi­ré­tains vers un re­tour à l’em­ploi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.