Un bar à chi­cha a été fer­mé

La République du Centre (Loiret) - - Orléans / Vivre Sa Ville - Li­lian Mau­rin li­lian.mau­rin@cen­tre­france.com

À la suite d’une vi­site in­opi­née de la sous-com­mis­sion dé­par­te­men­tale de sé­cu­ri­té et d’ac­ces­si­bi­li­té, le Mon Thé Cris­taux, ins­tal­lé rue de Bour­gogne, à Or­léans, a été contraint de fer­mer.

Dans sa liste d’éta­blis­se­ments re­ce­vant du pu­blic (ERP), et dis­po­sant d’un sous­sol, la sous­com­mis­sion dé­par­te­men­tale de sé­cu­ri­té et d’ac­ces­si­bi­li­té avait en­core quelques adresses à vi­si­ter. Ven­dre­di 26 jan­vier, tou­jours sous l’au­to­ri­té du pré­fet, elle a pro­cé­dé à une troi­sième sé­rie de contrôles in­opi­nés, à Or­léans.

Ils ont eu lieu dans deux bars (Le Cher­ry’s et Le Key­West) ain­si que dans un bar à chi­cha (Mon Thé Cris­taux), rue de Bour­gogne.

Dis­po­si­tif de sé­cu­ri­té

Pour les deux pre­mières adresses, l’in­ter­dic­tion d’uti­li­ser le sous­sol a été pré­co­ni­sée.

Quant au troi­sième ERP, au re­gard des normes de sé­cu­ri­té de­vant être ap­pli­quées dans cette ca­té­go­rie d’éta­blis­se­ment, la ferme­

ture im­mé­diate a été dé­ci­dée. De­puis juillet der­nier, trois autres éta­blis­se­ments d’Or­léans ont été concer­nés par une me­sure de fer­me­ture (dé­ci­sion qui n’ap­par­tient pas à la com

mis­sion de sé­cu­ri­té) . Un qua­trième a dû re­tar­der son ou­ver­ture.

Le gé­rant du Mon Thé Cris­taux, Ri­da Chak­kar, convient de « re­mises aux normes » à ef­fec­tuer (porte d’entrée, is­sue de se­cours, etc.). L’éta­blisse­ ment se­ra fer­mé le temps d’ef­fec­tuer ces tra­vaux. Une com­mis­sion de sé­cu­ri­té est pré­vue le mois pro­chain : peut­être au­rat­elle toutes les pièces d’ici là pour ré­exa­mi­ner ce dos­sier.

Le contrôle s’est bien dé­rou­lé au Mon Thé Cris­taux. Mais des me­sures de sé­cu­ri­té particulières avaient été prises afin d’en­ca­drer la vi­site in­opi­née.

En oc­tobre der­nier, le bar à chi­cha avait dé­jà re­çu la vi­site de forces des au­to­ri­tés, puis­qu’il avait été la cible de plu­sieurs coups de feu.

À la suite de cet in­ci­dent, et dans le cadre d’une en­quête me­née par la po­lice ju­di­ciaire d’Or­léans, cinq Or­léa­nais âgés d’une ving­taine d’an­nées et ori­gi­naires du quar­tier de l’Ar­gonne avaient été in­car­cé­rés pour ten­ta­tive de meurtre.

NORMES. Le non-res­pect de cer­taines règles de sé­cu­ri­té a conduit à la fer­me­ture d’un l’éta­blis­se­ment de la rue de Bour­gogne. PHO­TO D’AR­CHIVES

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.