Ma­rie-Claude et Fran­cis, l’art à la na­ture

La République du Centre (Loiret) - - Pithiverais Vie Locale - ➨ Contact. 02.38.39.37.97.

Ma­rie­Claude et Fran­cis Gosse sont ar­ri­vés à Spuis, en 1979. Ils ont amé­na­gé leur mai­son et une grange en ate­lier. Ils ouvrent les portes de leur antre pour ac­cueillir dif­fé­rentes formes d’art.

Ma­rie­Claude est peintre et sculp­trice. Le pu­blic dé­couvre de la ta­pis­se­rie, un jeu d’échecs sur­pre­nant, des toiles, des réa­li­sa­tions rêves de terre, de la cé­ra­mique, des bronzes.

« La terre est mon élé­ment prin­ci­pal pour créer mes sculp­tures et la tech­nique du ra­ku est celle qui me convient le mieux ac­tuel­le­ment », ré­vèle Ma­rieC­laude. « Pi­cas­so di­sait : “Il ne faut pas imi­ter la na­ture, mais faire comme elle”. C’est ce que j’es­saie d’ap­pro­cher. »

Une ex­pres­sion ar­tis­tique qui se construit par strates suc­ces­sives en créant un uni­vers sin­gu­lier. Au rezde­chaus­sée, aux étages, l’évo­ca­tion de la fra­gi­li­té du monde est en contra­dic­tion avec une toile d’un mam­mouth im­po­sant of­fert par une amie ar­tiste.

De ses dé­buts, Ma­rieC­laude a gar­dé le goût de la lu­mière et des cou­leurs, avec cette ap­proche du juste qui lui est propre.

Un ate­lier sou­dure ?

A ses cô­tés, Fran­cis, son ma­ri, ex­em­ployé com­mu­nal, l’ac­com­pagne. À tra­vers les ate­liers du Grillon, des concerts de jazz, de mu­siques ir­lan­daises, de gui­tare clas­sique, des contes, des ate­liers de taille de pierre, aqua­relles, sculp­tures ra­ku ont été pro­po­sés.

Avec cette as­so­cia­tion, le couple nour­rit le des­sein de concen­trer et pé­ren­ni­ser en un même lieu l’art sous toutes ses formes : « Nous sommes en train de ré­flé­chir à un ate­lier sou­dure et à un ate­lier confec­tion de livre d’ar­tiste. En avril, une cé­ra­miste po­lo­naise vien­dra pour nous ap­prendre à confec­tion­ner un four de cé­ra­mique. »

Avant, le couple ai­me­rait ac­cueillir des conteurs pour des lec­tures près de la che­mi­née : « Nous pro­je­tons la créa­tion d’un site in­ter­net, un concert dans un ha­ras, une ex­po à la fon­de­rie de Ti­ver­non avec cou­lée de bronze. »

Des pro­jets en com­mun avec Sa­muel Jac­que­min, fer­ron­nier à Spuis, sont en ré­flexion.

Cette dé­marche cultu­relle tend à ap­por­ter l’art en mi­lieu ru­ral, avec pour ob­jec­tif la nais­sance d’une fon­da­tion ar­tis­tique.

FON­DA­TRICE. Ma­rie-Claude Gosse a créé avec son ma­ri, Fran­cis, les ate­liers du Grillon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.