Le client des Tem­pliers re­laxé

Il com­pa­rais­sait pour fi­lou­te­rie d’ali­ment

La République du Centre (Loiret) - - Giennois Vie Locale -

Un client de l’Au­berge des Tem­pliers, à Boismorand, de­vait ré­pondre, mer­cre­di, de­vant la chambre cor­rec­tion­nelle du tri­bu­nal de Montargis de fi­lou­te­rie d’ali­ment.

En son ab­sence, les pour­suites dont il avait fait l’ob­jet de la part du di­rec­teur de l’éta­blis­se­ment, Guillaume Dé­pée, qui s’était dé­cla­ré vic­time, ont été exa­mi­nées par la pré­si­dente Odile Ker­gus.

Suite à une re­marque déso­bli­geante

Glis­sée dans le dos­sier, une cor­res­pon­dance du pré­ve­nu, Pa­trick, 58 ans, ex­pli­quait les rai­sons pour les­quelles le 23 juillet 2017, il avait quit­té le re­lais­châ­teau de la RN7 sans avoir pris le temps de ré­gler la note.

À la suite d’une re­marque déso­bli­geante de la part d’un membre du per­ son­nel, le ton était mon­té au point de s’être vu mis à la porte de l’éta­blis­se­ment.

Aver­ti, par cour­rier re­com­man­dé, d’une plainte dé­po­sée contre lui par le di­rec­teur du res­tau­rant, il avait adres­sé un cour­rier au pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Montargis pour ré­pondre de l’in­frac­tion qui lui était re­pro­chée, en y joi­gnant un chèque du mon­tant des re­pas qui lui avaient été ser­vis.

L’es­ti­mant de bonne foi, et sans in­ten­tion de com­mettre le dé­lit dé­non­cé contre lui, le tri­bu­nal l’a re­laxé.

SI­TUA­TION. Le ton était mon­té avec le client vi­sé qui avait été mis à la porte. PHO­TO D’AR­CHIVES CH­RIS­TELLE GAUJARD

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.