Ivre, il avait ten­té d’échap­per aux gen­darmes

La République du Centre (Orleans) - - Loiret Justice - Actualités - Ph. R.

Jeudi der­nier, il sor­tait de dé­ten­tion. Trois jours plus tard, il était en garde à vue. Ce lun­di, il est ju­gé entre trois uni­formes, en com­pa­ru­tion im­mé­diate. À deux doigts de re­tour­ner en pri­son.

Di­manche, à 3 heures du ma­tin, Kha­lid, 24 ans, cir­cu­lait en voi­ture à SaintJean­de­la­Ruelle lors­qu’il a brû­lé un feu rouge. « Je suis pas­sé à l’orange », rec­ti­fie le jeune homme à l’au­dience.

L’in­frac­tion s’est dé­rou­lée au nez et à la barbe des gen­darmes dont le vé­hi­cule ba­na­li­sé était pré­ci­sé­ment sta­tion­né au pied du feu tri­co­lore.

Course­pour­suite, vi­tesse ex­ces­sive et, pour fi­nir, un rond­point à Ingré que Kha­lid em­prunte à contre­sens et dans le­quel il perd le contrôle de sa voi­ture. Il tente une fuite à pied, mais se fait ra­pi­de­ment in­ter­pel­ler.

Son ha­leine sent l’al­cool. Il se dé­fend d’avoir bu, mais re­fu­se­ra de souf­fler dans l’éthy­lo­mètre, au pré­texte que ses me­nottes lui ser­raient trop for­te­ment les poi­gnets.

Le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique veut bien ad­mettre que la crainte de se faire de nou­veau in­car­cé­rer a pu en­gen­drer chez le pré­ve­nu « un état de stress et de pa­nique ».

Au de­meu­rant, Kha­lid a un em­ploi et a fait preuve, du­rant sa dé­ten­tion, d’une vo­lon­té de ré­in­ser­tion. La re­pré­sen­tante du mi­nis­tère pu­blic ré­clame cinq mois de pri­son, amé­na­gés sous le ré­gime de la se­mi­li­ber­té. C’est ef­fec­ti­ve­ment la peine que pro­nonce le tri­bu­nal. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.