Condam­né à un an ferme

■ Il avait frappé un ado­les­cent, Place d’Arc, avec un cou­teau

La République du Centre (Orleans) - - Loiret Justice - Actualités - Phi­lippe Re­naud phi­lippe.re­naud@cen­tre­france.com

Le 23 mars der­nier, un dif­fé­rend dont on peine à connaître la na­ture, s’est ré­glé à l’arme blanche. L’au­teur des coups de cou­teau était ju­gé hier.

Dif­fi­cile de connaître la na­ture du dif­fé­rend qui, le 23 mars der­nier à Or­léans, a op­po­sé Sam à un ado­les­cent, Place d’Arc.

Dif­fi­cile éga­le­ment d’ac­ cor­der du cré­dit à la ver­sion de ce gar­çon de 21 ans, qui pré­tend s’être éner­vé après qu’on lui a vo­lé quatre ou cinq ci­ga­rettes !

Ce qui, en re­vanche, ne laisse au­cune place au doute, ce sont les deux coups de cou­teau, dont l’un à la fesse, as­sé­nés à l’ado­les­cent, et dont l’au­teur est ju­gé, ce lun­di, en com­pa­ru­tion im­mé­diate.

Du cô­té de l’ac­cu­sa­tion, on pen­che­rait vo­lon­tiers pour un rè­gle­ment de comptes sur fond de tra­fic de stu­pé­fiants. Ce que ne confirment évi­dem­ment ni le pré­ve­nu ni la vic­time.

« Il a 21 ans et trois pages de ca­sier ju­di­ciaire ! », ob­serve le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique, avant de ré­cla­mer douze mois de pri­son, dont six avec sur­sis contre Sam.

Le tri­bu­nal est bien plus sé­vère, qui lui in­flige un an ferme, as­sor­ti d’un man­dat de dé­pôt et d’une in­ter­dic­tion de dé­te­nir une arme pen­dant cinq ans.

Le ju­ge­ment pro­non­cé, la pré­si­dente, qui n’est pas dupe, s’em­ploie à mettre en garde la vic­time : « Ce genre d’his­toires, ça se ter­mine en gé­né­ral à l’hô­pi­tal ou en pri­son. Vous avez dé­jà goû­té à l’hô­pi­tal. Je vous conseille vi­ve­ment d’évi­ter la pri­son ». Sur le banc des par­ties ci­viles, le ga­min ac­quiesce d’un vague signe de tête. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.