La CGT re­fuse aus­si le pro­jet de l’ARS et le fait sa­voir

La République du Centre (Orleans) - - Projet Régional De Santé -

Hier, entre bar­be­cue géant et dra­peaux, la CGT s’était pos­tée sous les fe­nêtres de l’hô­tel de Ré­gion. Le syn­di­cat en­ten­dait faire sa­voir qu’il s’op­po­sait fer­me­ment au nou­veau Plan ré­gio­nal de san­té (PRS 2).

« On est là pour faire com­prendre au Ce­ser qu’il doit vo­ter contre », ex­plique la se­cré­taire gé­né­rale CGT (san­té et ac­tion so­ciale). Syl­vie Ber­tuit ex­plique : « Les hô­pi­taux sont au bord de l’ex­plo­sion, les mai­sons de re­traite souffrent, tout comme les Eh­pad… On est au­jourd’hui, par­tout, dans l’in­ca­pa­ci­té d’as­su­rer une prise en charge dé­cente des pa­ tients. » Elle évoque « l’ins­tal­la­tion d’une mal­trai­tance ins­ti­tu­tion­nelle que vien­dra en­core em­pi­rer le rap­port de l’ARS ». La CGT mi­lite pour plus de moyens ac­cor­dés à la san­té, et « pour la créa­tion de centres de san­té de proxi­mi­té, avec, de­dans, des mé­de­cins et in­fir­miers sa­la­riés du pu­blic. Ça existe bien ailleurs ».

Hier, des syn­di­ca­listes ont pu as­sis­ter aux dé­bats du Ce­ser, avant qu’une dé­lé­ga­tion ne soit re­çue par son pré­sident, Éric Che­vée. Il s’est vu re­mettre une pé­ti­tion por­tant 40.000 si­gna­tures d’ha­bi­tants de la ré­gion re­fu­sant le pro­jet de l’ARS. ■

PHO­TO DA­VID CREFF

LA CGT. Le syn­di­cat a re­mis une pé­ti­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.