La ma­la­die d’Alz­hei­mer est aus­si liée à notre mode de vie”

Pour­quoi toutes les mo­lé­cules tes­tées jus­qu’ici contre la ma­la­die d’Alz­hei­mer se sont-elles ré­vé­lées in­ef­fi­caces ? Pour le Qué­bé­cois Judes Poi­rier, c’est que l’on s’est trom­pé de cible. Plu­tôt que de s’at­ta­quer aux symp­tômes de la ma­la­die, il pro­pose de l

La Recherche - - Entretien Avec Judes Poirier - Pro­pos recueillis par Ma­rie-Laure Théo­dule

Sous son air ave­nant et son sou­rire jo­vial, Judes Poi­rier cache une vo­lon­té de dis­si­dent. Si le pro­fes­seur qué­bé­cois a mis cette dé­ter­mi­na­tion au ser­vice de la re­cherche sur la ma­la­die d’Alz­hei­mer, c’est que l’on vit très vieux dans sa fa­mille – plus de 90 ans. Les gènes y sont pro­ba­ble­ment pour quelque chose. Fas­ci­né par cette lon­gé­vi­té familiale ex­cep­tion­nelle, il va consa­crer sa vie à l’étude des fac­teurs gé­né­tiques liés à la ma­la­die d’Alz­hei­mer, avec l’es­poir de trou­ver un trai­te­ment per­son­na­li­sé. Il dé­couvre ain­si en 1993 qu’un gène peut fa­vo­ri­ser l’ap­pa­ri­tion de la ma­la­die, puis en 2014 qu’un autre gène re­tarde l’ar­ri­vée des pre­miers symp­tômes chez ses heu­reux porteurs. Or ces deux gènes ont un point com­mun : ils sont liés à la cir­cu­la­tion et à la pro­duc­tion de cho­les­té­rol dans le cer­veau. Un ré­gu­la­teur du cho­les­té­rol pour­rait-il re­tar­der la ma­la­die ? Judes Poi­rier a en­fin réuni les moyens pour tes­ter cette hy­po­thèse à grande échelle : pre­miers ré­sul­tats attendus en 2018.

La Re­cherche De­puis que la ma­la­die d’Alz­hei­mer a été dé­crite pour la pre­mière fois en 1906 par le neu­ro­logue al­le­mand Alois Alz­hei­mer, sa pro­gres­sion au ni­veau mon­dial n’a ces­sé de dé­frayer la chro­nique. Où en est-on au­jourd’hui ?

Judes Poi­rier Les der­nières éva­lua­tions de l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la san­té, qui datent d’avril 2016, sont alar­mantes. Elles in­diquent 47,5 mil­lions de cas de dé­mence sé­nile dans le monde, dont 70 % en­vi­ron, soit 33 mil­lions de per­sonnes, sont des ma­lades d’Alz­hei­mer. Et ce chiffre de­vrait presque dou­bler tous les vingt ans. En France par exemple, plus de 900 000 per­sonnes en sont dé­jà at­teintes, et les coûts mé­di­caux et pa­ra­mé­di­caux liés à la ma­la­die s’élèvent à 5,3 mil­liards d’eu­ros par an. Mais, pre­mier signe en­cou­ra­geant, alors qu’il sem­blait im­pos­sible d’ar­rê­ter la pro­gres­sion de la ma­la­die, elle com­mence à lé­gè­re­ment ra­len­tir en Eu­rope de l’Ouest et du Nord, et en

Judes Poi­rier di­rige le pro­gramme de re­cherche sur le vieillis­se­ment et la ma­la­die d’Alz­hei­mer à l’Ins­ti­tut de san­té men­tale Dou­glas de l’uni­ver­si­té McGill, à Mont­réal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.