Un concur­rent pour le TNT

La Recherche - - Actualités - Vincent Gla­vieux

Des chi­mistes ont réa­li­sé la pre­mière syn­thèse d’un com­po­sé chi­mique ame­né à ri­va­li­ser avec le TNT.

uand on parle d’ex­plo­sifs, on pense au TNT. De­puis une cen­taine d’an­nées, le tri­ni­tro­to­luène – son nom com­plet – est un com­po­sé chi­mique très uti­li­sé pour les fa­bri­quer. Il existe pour­tant d’autres ma­té­riaux, dits « à haute den­si­té d’éner­gie », qui pour­raient sur­pas­ser le TNT en termes de puis­sance d’ex­plo­sion, de sé­cu­ri­té d’uti­li­sa­tion et de pré­ser­va­tion de l’en­vi­ron­ne­ment. Alek­san­dr Chu­ra­kov, de l’Aca­dé­mie na­tio­nale des sciences de Rus­sie, et son équipe viennent de réa­li­ser la syn­thèse d’un de ces ma­té­riaux : le TTTO (1). Le TTTO se pré­sente sous la forme d’une poudre jaune. Sa struc­ture chi­mique « res­semble à un pa­pillon » se­lon Alek­san­dr Chu­ra­kov. Les deux « ailes » sont deux anneaux de té­tra­zine, com­po­sé or­ga­nique consti­tué de quatre atomes d’azote et de deux atomes de car­bone. Les deux anneaux sont fu­sion­nés au ni­veau de leurs atomes de car­bone. Le tout est com­plé­té par quatre atomes d’oxy­gène : les « an­tennes » et les « pattes » . Cette struc­ture est le fruit d’un tra­vail de re­cherche amor­cé à la fin des an­nées 1990 (2). Elle est ob­te­nue grâce à une syn­thèse en dix étapes, dont neuf pour celle des anneaux de té­tra­zine ! « L’une de nos principales dif­fi­cul­tés a été de trou­ver

Qune mé­thode pour for­mer ces élé­ments de ma­nière ef­fi­cace », re­con­naît Alek­san­dr Chu­ra­kov. Fi­na­le­ment, la pro­cé­dure re­te­nue – qui né­ces­site plu­sieurs di­zaines de jours – leur per­met de pro­duire des anneaux de té­tra­zine avec un ren­de­ment glo­bal de 5 %.

RÉ­SIS­TANCE À L’EAU

La der­nière étape, au cours de la­quelle les anneaux de té­tra­zine sont trans­for­més en TTTO, est bien plus ra­pide : la ré­ac­tion, qui fait in­ter­ve­nir de l’acide ni­trique, de l’acide sul­fu­rique et de l’an­hy­dride acé­tique, dure trente mi­nutes. Le ren­de­ment glo­bal at­teint 1 %. « C’est peu, mais très en­cou­ra­geant, vu la struc­ture chi­mique peu com­mune du TTTO et les risques en­cou­rus à ma­ni­pu­ler des mo­lé­cules à haute te­neur en azote », juge Ro­bert Ma­lecz­ka, de l’uni­ver­si­té d’État du Mi­chi­gan, aux États-Unis. Les chi­mistes russes veulent main­te­nant aug­men­ter le ren­de­ment de leur tech­nique, tes­ter la puis­sance d’ex­plo­sion de leur ma­té­riau et amé­lio­rer sa ré­sis­tance à l’eau, pa­ra­mètre fon­da­men­tal en ma­tière d’ex­plo­sifs.

(1) (2)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.