Du cô­té des nou­velles mo­bi­li­tés

La Revue des Collectivités Locales - - Initiatives Locales -

Les­nou­velles formes de mo­bi­li­té font par­tie de l’ac­tua­li­té à Stras­bourg. En ef­fet, la Ville ex­ploite à ce jour deux pools de vé­hi­cules, le pre­mier au ni­veau de son centre ad­mi­nis­tra­tif et le se­cond au ni­veau de son ate­lier in­té­gré. Ici, ce sont une tren­taine de vé­hi­cules qui sont ac­ces­sibles en au­to­par­tage ( une cin­quan­taine au ni­veau du centre ad­mi­nis­tra­tif). « Il s’agit pour l’es­sen­tiel de vé­hi­cules uti­li­taires » , pré­cise Be­noît Wein­ling. Au centre ad­mi­nis­tra­tif, les vé­hi­cules en au­to­par­tage sont plu­tôt des ber­lines.

celles qui sont liées aux boîtes de vi­tesses ou aux sys­tèmes de cli­ma­ti­sa­tion » , note le chef du ser­vice parc vé­hi­cules et ate­liers de Stras­bourg et de l’Eu­ro­mé­tro­pole de Stras­bourg. Ré­sul­tat, les opé­ra­tions de main­te­nance de l’en­semble des vé­hi­cules ex­ploi­tés par les 28 com­munes membres l’Eu­ro­mé­tro­pole de Stras­bourg sont as­su­rées au­jourd’hui à 95 % par l’ate­lier in­té­gré. « Nous dis­po­sons aus­si d’un ser­vice achats » , re­lève Be­noît Wein­ling. Ce ser­vice achète tous les ans pour quelque 2,5 mil­lions d’eu­ros de pièces dé­ta­chées et de pneu­ma­tiques, ses achats en car­bu­rant s’éle­vant, eux aus­si, tous les ans, à 2,5 mil­lions d’eu­ros (ces mon­tants portent sur le pé­ri­mètre Stras­bourg + Eu­ro­mé­tro­pole de Stras­bourg). « Nous avons de meilleurs prix en ache­tant nous-mêmes les pièces dé­ta­chées » , note ici le chef du ser­vice parc vé­hi­cules et ate­liers de Stras­bourg et de l’Eu­ro­mé­tro­pole de Stras­bourg. Et au­tant dire que l’ac­ti­vi­té de l’ate­lier in­té­gré est en­core ap­pe­lée à mon­ter en puis­sance : la Ville sou­haite le voir ac­cueillir des vé­hi­cules d’autres ter­ri­toires, ses mé­ca­ni­ciens, car­ros­siers et autres peintres in­ter­ve­nant déjà sur des vé­hi­cules du Ser­vice dé­par­te­men­tal d’in­cen­die et de se­cours (Sdis). « Il s’agit plus que ja­mais de ren­ta­bi­li­ser au mieux cette in­fra­struc­ture » , re­con­naît Be­noît Wein­ling. Et bien sûr, cô­té ges­tion de flotte, l’heure est tou­jours à l’op­ti­mi­sa­tion à Stras­bourg. Pour ce faire, la Ville s’ap­puie déjà sur ses cartes car­bu­rant et le pro­gi­ciel de ges­tion Ges­car de l’édi­teur Pe­rin­fol. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.