Des don­nées sur l’eau entre col­lec­ti­vi­tés ?

Vers un par­tage Syl­vain Ro­tillon, di­rec­teur du Syn­di­cat Mixte du Bas­sin Ver­sant de la Bièvre (SMBVB) et char­gé de mis­sion SAGE du Bas­sin Ver­sant de la Bièvre.

La Revue des Collectivités Locales - - Dossier -

Une ques­tion ma­jeure au­jourd’hui, en­tou­rant les ré­seaux d’eau in­tel­li­gents, est de dé­fi­nir si nous de­vrions mettre les dif­fé­rentes don­nées col­lec­tées et trai­tées en Open Da­ta*. Nous avons re­mar­qué ces der­nières an­nées une baisse gé­né­ra­li­sée de la consom­ma­tion d’eau que nous at­tri­buons à un com­por­te­ment plus res­pon­sable des pro­fes­sion­nels et des en­tre­prises, mais nous ne par­ve­nons pas en­core au­jourd’hui à confir­mer cette hy­po­thèse en dé­ve­lop­pant une ana­lyse d’en­semble, car les col­lec­ti­vi­tés lo­cales sont très fri­leuses à l’idée de com­mu­ni­quer leurs propres don­nées sur l’eau. De mul­tiples freins les bloquent : pi­ra­tage, vo­lon­té de dis­cré­tion pour ne pas être poin­tée du doigt sur sa ges­tion et sa consom­ma­tion, mé­fiance sur les vé­ri­tables bé­né­fi­ciaires de cette ou­ver­ture… Tout ce­la n’est pas en­core très clair. Nous en sommes en­core mal­heu­reu­se­ment à une phase de dé­cou­verte où toutes les po­ten­tia­li­tés de l’Open Da­ta ne sont pas sai­sies ou du moins pas en­core connues. Nous com­pa­rons entre les ser­vices les dif­fé­rents in­té­rêts aux­quels nous pour­rions ac­cé­der en ou­vrant nos don­nées, mais nous sommes en­core loins d’une prise de dé­ci­sion opé­ra­tion­nelle ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.