KARL-FRIE­DRICH SCHEU­FELE FÊTE LES 20 ANS DE L.U.C CHO­PARD

La Revue des Montres - - RDM WORLD / TOP CHRONO -

En­tre­prise fa­mi­liale in­dé­pen­dante, Cho­pard est ac­tuel­le­ment co­pré­si­dée par Ca­ro­line Scheu­fele, char­gée des col­lec­tions pour dames et de la haute joaille­rie, et son frère, Karl-frie­drich Scheu­fele, res­pon­sable des col­lec­tions pour hommes et de la ma­nu­fac­ture Cho­pard de Fleu­rier, site de pro­duc­tion des mou­ve­ments L.U.C. Nous l’avons ren­con­tré à l’oc­ca­sion du ving­tième an­ni­ver­saire de la ma­nu­fac­ture. Pro­pos re­cueillis par Ste­phan Ciej­ka

Un an­ni­ver­saire est un mo­ment im­por­tant, Quand avez-vous son­gé à construire votre propre ma­nu­fac­ture pour les montres Cho­pard ? K.-F. S.:

« Je pense que c’est au mo­ment où nous avons pro­duit notre pre­mier ca­libre, le 1.96, en 1996. J’ai alors réa­li­sé qu’il fal­lait éta­blir une ma­nu­fac­ture où nous pour­rions abri­ter tous les sa­voir-faire né­ces­saires à ce qu’on qua­li­fie par­fois “d’in­té­gra­tion ver­ti­cale” et qui re­groupent la quin­zaine de mé­tiers, en plus de ce­lui d’hor­lo­ger, in­dis­pen­sables à la pro­duc­tion d’une montre. Nous pro­dui­sons et as­su­rons les fi­ni­tions de nos roues par exemple. Cette idée nous au­ra pris vingt ans. »

Com­bien la ma­nu­fac­ture compte-elle d’hor­lo­gers au­jourd’hui ?

« Nous em­ployons une tren­taine d’hor­lo­gers, plus quelques spé­cia­listes des com­pli­ca­tions, sur les 150 em­ployés de l’usine qui pro­duisent cinq mille mou­ve­ments par an. De­puis 2008, nous avons créé, avec Fleu­rier Ebauche, une école ins­tal­lée sous les toits de la ma­nu­fac­ture, où nous for­mons des ap­pren­tis. »

Quelle est votre montre pré­fé­rée ?

« Dif­fi­cile à dire. Aime-t-on un de ses en­fants plus qu’un autre? J’avoue ce­pen­dant une pe­tite fai­blesse pour le L.U.C Quat­tro. En réunis­sant le re­mon­tage ma­nuel et une ex­cep­tion­nelle ré­serve de marche, il est en fait l’âme de la fa­mille L.U.C, qui compte onze mo­dèles, et le “père” du tour­billon. »

Cho­pard est une marque pion­nière en ma­tière de ca­libres à haute fré­quence, pen­sez-vous que ces ca­libres aient beau­coup d’ave­nir ?

« Les re­cherches dans cette voie ne sont pas vaines, j’en suis in­ti­me­ment per­sua­dé. L’ave­nir se­ra l’in­té­gra­tion de ce ca­libre dans une montre vrai­ment spor­tive, où sa meilleure ré­sis­tance aux chocs le ren­dra vrai­ment utile. »

2016, an­née du voyage pour Cho­pard ?

« Je me dé­place beau­coup, et ma soeur en­core plus. Connaître l’heure de la mai­son, quel que soit le lieu où je me trouve, m’im­porte beau­coup. Le GMT et l’heure du monde sont des com­pli­ca­tions

Karl-frie­drich Scheu­fele

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.