PANERAI “CIVILISE” SA SUBMERSIBLE DANS UN NOU­VEAU DIAMÈTRE DE 42 MM

VÉ­RI­TABLE MONTRE DE PLON­GÉE DESTINÉE À AF­FRON­TER LES EAUX PROFONDES, CETTE LUMINOR SUBMERSIBLE 1950 S’ADAPTE À TOUS LES POIGNETS.

La Revue des Montres - - RDM WORLD / BOUTIQUES -

Por­tant fiè­re­ment l’éten­dard des montres de plon­gée pures et dures au sein de la gamme Panerai, les mo­dèles Submersible af­fi­chaient jus­qu’à pré­sent un look en­tiè­re­ment tour­né vers le sport, as­so­cié à un diamètre im­pres­sion­nant. La si­tua­tion change cette an­née, avec la pré­sen­ta­tion de deux Submersible 42 mm. Cette di­men­sion re­vue à la baisse ouvre le monde des montres de plon­gée pro­fes­sion­nelles si­gnées Panerai aux poignets fins, mas­cu­lins ou fé­mi­nins. Bien en­ten­du, la col­lec­tion Submersible conserve toute une série de ré­fé­rences 47 mm, no­tam­ment la très in­no­vante BMG-TECHTM dont le boî­tier, la lu­nette, la cou­ronne et le pont protège-cou­ronne sont réa­li­sés en verre métallique breveté (Bulk Metallic Glass). Dans ce for­mat 47 mm fi­gurent éga­le­ment : la Luminor Submersible 1950 3 Days Automatic Ti­ta­nio, taillée, comme son nom l’in­dique, dans le ti­tane (un mo­dèle qui existe aus­si en dé­cli­nai­son Ama­gne­tic), ou en­core la Bron­zo au boî­tier en bronze se pa­ti­nant avec le temps. Que les pu­ristes se ras­surent, les deux « pe­tites » Submersible 42 mm conservent le de­si­gn ty­pique de cette col­lec­tion et le style très ty­pé du boî­tier Luminor 1950. On re­trouve ain­si l’em­blé­ma­tique pont protège-cou­ronne au­quel sont tel­le­ment at­ta­chés les afi­cio­na­dos de la ma­nu­fac­ture flo­ren­tine, la lu­nette tournante unidirectionnelle per­met­tant de contrô­ler la du­rée d’immersion et le ca­dran noir ryth­mé par des in­dex ap­pli­qués lu­mi­nes­cents. C’est une cer­ti­tude, qu’elle af­fiche un diamètre de 42 ou de 47 mm, une Submersible reste une Submersible ! Tou­te­fois, les de­si­gners ont dé­ci­dé de pro­po­ser deux mo­dèles dif­fé­rents, cha­cun pos­sé­dant un vi­sage bien spé­ci­fique. La Luminor Submersible 1950 3 Days Automatic Ac­ciaio, fa­bri­quée en acier, joue la carte de la spor­ti­vi­té. Le mé­tal sa­ti­né tranche jo­li­ment avec le noir du ca­dran et du bra­ce­let en ca­ou­tchouc. On no­te­ra la pré­sence d’in­dex et d’ai­guilles heu­res­mi­nutes de cou­leur blanche et d’une ai­guille pe­tite se­conde bleue, à 9 h. Si­gna­lons un dé­tail im­por­tant concer­nant le re­vê­te­ment Su­per­lu­mi­no­va dont bé­né­fi­cie ce mo­dèle : « De nuit ou sous l’eau, l’ai­guille des mi­nutes et le point si­tué sur la lu­nette à 12 h dé­gagent un ha­lo bleu in­tense qui tranche avec le vert fluo­res­cent éclai­rant les autres élé­ments, of­frant un point de re­père net et pré­cis pour la me­sure de la du­rée d’immersion », ex­plique-t-on chez Panerai. La se­conde ver­sion 42 mm pré­sente ces mêmes fonc­tion­na­li­tés, mais offre un sur­croît d’élé­gance grâce à son boî­tier en or rouge. Son deuxième atout es­thé­tique ré­side dans la bague en cé­ra­mique noire re­cou­vrant la lu­nette. Alors, grand sport ou sport chic, quelle Submersible se­rez-vous ?

Dans ce nou­veau diamètre de 42 mm, la Panerai Submersible existe aus­si en ver­sion “Oro Ros­so”, avec boî­tier en or rouge et bague sur la lu­nette en cé­ra­mique noire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.