SEIKO ASTRON GPS SOLAIRE: UNE ICÔNE DURABLE____________________________

SEIKO ET GIUGIARO DE­SI­GN RENDENT HOMMAGE À LA LÉ­GEN­DAIRE MONTRE QUI HABILLAIT LE PRE­MIER CALIBRE DE CH­RO­NO­GRAPHE ANALOGIQUE À QUARTZ AU MONDE.

La Revue des Montres - - RDM WORLD / BOUTIQUES - PAR ODILE HABEL

Il y a presque vingt-cinq ans, en 1983, une montre au de­si­gn hors du com­mun voyait le jour. Mise au point par Seiko et Giugiaro De­si­gn et conçue pour les sports mé­ca­niques, elle af­fi­chait im­mé­dia­te­ment sa dif­fé­rence. En ef­fet, son boî­tier dé­cen­tré per­met­tait d’uti­li­ser les bou­tons du ch­ro­no­graphe avec beau­coup de fa­ci­li­té, même à grande vi­tesse sur une mo­to. Son suc­cès mon­dial ne s’est ja­mais dé­men­ti. Au­jourd’hui, Seiko et Giugiaro De­si­gn font re­vivre la lé­gende avec l’astron GPS Solaire. La montre, pro­po­sée en édi­tion li­mi­tée à 3 000 exem­plaires, bat au rythme du calibre de ch­ro­no­graphe Astron 8X82 qui me­sure le temps écou­lé jus­qu’à 6 heures et offre la pré­ci­sion d’une se­conde pour cent mille ans. De plus, comme c’est le cas pour tous les ca­libres Astron, il peut s’adap­ter à l’heure lo­cale, n’im­porte où dans le monde, en ap­puyant sim­ple­ment sur un bou­ton et en uti­li­sant juste l’éner­gie solaire. Le mo­dèle dis­pose d’un ca­len­drier per­pé­tuel ajus­té jus­qu’en fé­vrier 2100, une in­di­ca­tion de la ré­cep­tion du si­gnal, une fonc­tion heure mon­diale avec 40 fu­seaux ho­raires, une fonc­tion de pas­sage à l’heure d’été ou d’hi­ver et une fonc­tion éco­no­mie d’éner­gie.

Re­vê­te­ment noir « Su­per Hard

Le boî­tier, d’un diamètre de 46,3 mm et d’une épais­seur de 13,3 mm, est en ti­tane SSE121, ha­billé d’un re­vê­te­ment noir « Su­per Hard » breveté Seiko pour pro­té­ger la montre. Le verre sa­phir est do­té, pour sa part, du re­vê­te­ment « Su­per Clear » – éga­le­ment breveté Seiko –, le­quel ga­ran­tit à la fois fia­bi­li­té et li­si­bi­li­té. Si le de­si­gn de l’astron GPS Solaire re­vi­site ce­lui du mo­dèle de 1983, il lui conserve néan­moins toute son al­lure spor­tive. Les lignes fluides du boî­tier rap­pellent l’aé­ro­dy­na­misme des voi­tures de sport ima­gi­nées par Giugiaro De­si­gn au fil des dé­cen­nies. Ty­piques éga­le­ment de l’uni­vers Giugiaro, l’as­so­cia­tion des cou­leurs noire, rouge et verte, ain­si que le de­si­gn des ai­guilles et in­dex. Signe de raf­fi­ne­ment, le mo­tif en forme de roue si­tué sur le fond de la boîte qui vient en­ca­drer le nu­mé­ro de série in­di­vi­duel de la montre. L’astron GPS Solaire se porte sur un bra­ce­let en ti­tane SSE 121, do­té du même re­vê­te­ment noir breveté que le boî­tier, et équi­pé d’une boucle dé­ployante avec bou­ton-pous­soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.