GOOD­WOOD FES­TI­VAL OF SPEED : MONT­BLANC BIEN DANS LA COURSE

La Revue des Montres - - RDM WORLD / ÉVÉNEMENT -

Un tour de piste de plus, qui res­serre des liens dé­jà étroits entre monde au­to­mo­bile et haute hor­lo­ge­rie. Mont­blanc, par­te­naire of­fi­ciel de l’évé­ne­ment Good­wood Fes­ti­val of Speed, a pré­sen­té sa col­lec­tion Ti­me­wal­ker. Entre autres, le Ti­me­wal­ker Exo­tour­billon Mi­nute Ch­ro­no­graph édi­tion li­mi­tée 100. Par Vic­tor Mi­get

Le monde de la haute hor­lo­ge­rie et de l’au­to­mo­bile n’ont pas fi­ni de rou­ler en­semble. Cette fois, c’est à Mont­blanc de pas­ser à la vi­tesse su­pé­rieure, en de­ve­nant par­te­naire et chro­no­mé­treur of­fi­ciel du Good­wood Fes­ti­val of Speed. Un évé­ne­ment très pri­sé des ama­teurs de grosses cy­lin­drées et de voi­tures d’ex­cep­tion, qui s’est te­nu fin juin.

Une pré­ci­sion jus­qu’à 1/100e de se­conde

Une bonne oc­ca­sion pour la marque de pré­sen­ter, mais éga­le­ment tes­ter gran­deur na­ture, sa col­lec­tion Ti­me­wal­ker. Par exemple, lors de la course de cote de 1.16 mile, rem­por­tée par Jus­tin Law, au vo­lant d’une Ja­guar XJR12D en… 46,13 se­condes. Ce der­nier, à l’is­sue de la course, s’est vu ré­com­pen­ser d’une montre Mont­blanc Ti­me­wal­ker Ch­ro­no­graph Au­to­ma­tic. Avec, pour l’oc­ca­sion, une gra­vure spé­ciale au dos du boî­tier. Pa­ral­lè­le­ment, dans le pa­villon Mont­blanc, était pré­sen­té un nou­veau Ch­ro­no­graphe Ti­me­wal­ker en or rouge, ain­si que le Ti­me­wal­ker Exo­tour­billon Mi­nute Ch­ro­no­graph édi­tion li­mi­tée 100. Ces pièces, mises au point avec des ins­tru­ments de pré­ci­sion Mi­ner­va, sont ré­pu­tées pour leurs ca­pa­ci­tés à me­su­rer de courts in­ter­valles de temps, avec une pré­ci­sion jus­qu’à 1/100e de se­conde. D’au­tant plus ré­pu­tées qu’elles dé­tiennent de nom­breux bre­vets à leur pal­ma­rès, dans le do­maine des mi­nu­te­ries de pré­ci­sion, à l’image de «Ral­ly Ti­mer». Des as­pects tech­niques qui, au­tour du poi­gnet de mon­sieur Tout-le-monde, ne changent peut-être pas grand-chose, mais qui sont très ap­pré­ciables lors­qu’il s’agit de dé­par­ta­ger des pi­lotes qui se dis­putent l’as­phalte. Lorsque chaque cen­tième compte...

De haut en bas et de gauche à droite : Jus­tin Law, vain­queur de la course de côte de 1.16 mile, lord March et Ni­co­las Ba­retz­ki / Da­vid James Gan­dy, man­ne­quin an­glais, et Ben Dahl­haus, man­ne­quin sué­dois / Lord March et Ni­co­las Ba­retz­ki / Da­vid James Gan­dy.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.