LA BIENNALE PA­RIS SOUS LE SIGNE DE L’EX­CEL­LENCE AR­TIS­TIQUE

La Revue des Montres - - RDM WORLD / RENDEZ-VOUS -

Re­pen­sée dans son for­mat, la Biennale Pa­ris s’af­firme comme le ren­dez-vous in­con­tour­nable des ama­teurs d’art du monde en­tier. Par Kar­men Krü

Pré­vue du 10 au 17 sep­tembre 2017, la Biennale Pa­ris, qui se tien­dra au Grand Pa­lais, confirme, par son nou­veau for­mat plus dy­na­mique, sa po­si­tion de ren­dez-vous in­con­tour­nable, de­puis plus de cin­quante ans, des ama­teurs d’art du monde en­tier. En outre, elle in­carne la quin­tes­sence de l’art de vivre à la fran­çaise. Un art de vivre qui ins­crit donc dans la lo­gique le par­te­na­riat créé avec le « Chantilly Art & Elegance Ri­chard Mille », le­quel po­se­ra sur le do­maine de Chantilly, le 10 sep­tembre 2017, les plus belles au­to­mo­biles his­to­riques et de col­lec­tion, mais aus­si les créa­tions de cou­tu­riers, les clubs au­to­mo­biles.

Entre arts et haute hor­lo­ge­rie

Cette an­née, le plan gé­né­ral de la Biennale Pa­ris a été re­pen­sé, avec des al­lées ré­équi­li­brées dans leurs di­men­sions, de fa­çon à of­frir un confort aux vi­si­teurs, ain­si que les meilleures condi­tions pos­sibles à chaque ex­po­sant pour pré­sen­ter ses ob­jets ou oeuvres. L’en­semble de ce grand mu­sée éphé­mère qu’est La Biennale Pa­ris est concentré sous la Nef du Grand Pa­lais, évi­tant ain­si la dis­pa­ri­té d’ac­cès que l’on ren­con­trait au­pa­ra­vant dans le Sa­lon d’hon­neur au pre­mier étage. À mi-che­min entre arts et haute hor­lo­ge­rie, deux hor­lo­gers, tou­jours en quête de per­fec­tion, au­ront les hon­neurs lors de cette biennale. Il s’agit de F.p.journe qui y pré­sen­te­ra une bou­tique éphé­mère, à l’image de ses 10 bou­tiques à tra­vers le monde, où le pu­blic pour­ra (re)dé­cou­vrir La Son­ne­rie Sou­ve­raine – une montre em­blé­ma­tique du sa­voir­faire de l’hor­lo­ger, qui a re­çu le Prix de l’ai­guille d’or au Grand Prix d’hor­lo­ge­rie de Ge­nève en 2006 et été consa­crée montre de l’an­née au Ja­pon, en 2007. Autre hor­lo­ger mis sur le de­vant de la scène, De­witt au­ra tout loi­sir de dé­voi­ler son uni­vers et ses gar­de­temps pen­dant toute la du­rée du sa­lon. Il met­tra no­tam­ment en ve­dette l’aca­de­mia Ma­the­ma­ti­cal, la montre mys­té­rieuse sans ai­guilles qui, com­bi­nant à la fois es­thé­tique et mé­ca­nique horlogère, illustre avec maes­tria l’ap­proche sin­gu­lière et in­no­vante de l’hor­lo­ger.

De droite à gauche et de haut en bas : Nymphe de

Fon­tai­ne­bleau d’al­fred Jan­niot ; Ours tête bais­sée de Georges-lu­cien Guyot (Ga­le­rie N.bour­riaud) ; oeuvre de Jean Du­nan (©Luc Pa­ris) ; bou­tique éphé­mère de F.P Journe ; fau­teuils Ra­pin ; Aca­de­mia Ma­the­ma­ti­cal de De­witt.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.