ULYSSE NAR­DIN MA­RINE 1846: CAP SUR LE VINTAGE____________________________

PUISANT DANS LA RI­CHESSE DE SON PA­TRI­MOINE, ULYSSE NAR­DIN LIVRE, À TRA­VERS CE GARDE-TEMPS, UNE NOU­VELLE IN­TER­PRÉ­TA­TION DE SON MO­DÈLE AN­NI­VER­SAIRE CRÉÉ À L’OC­CA­SION DE SES 150 ANS.

La Revue des Montres - - RDM WORLD / BOUTIQUES - PAR ODILE HABEL

L’in­no­va­tion tech­nique et la mer sont deux élé­ments fon­da­men­taux dans l’his­toire de l’en­tre­prise fon­dée en 1846, au Locle, par Ulysse Nar­din. Très vite, les com­man­dants de la ma­rine et les ca­pi­taines des na­vires mar­chands du monde en­tier se lais­saient sé­duire par les chro­no­mètres de poche et de ma­rine de l’hor­lo­ger suisse, qui s’est fait connaître pour ses in­no­va­tions tech­niques et la pré­ci­sion de ses garde-temps. La qua­li­té de son tra­vail ne tarde pas à être plé­bis­ci­tée et ré­com­pen­sée par plu­sieurs prix pres­ti­gieux. En 1862, à l’ex­po­si­tion in­ter­na­tio­nale de Londres, elle rem­porte The Prize Me­dal ; en 1878, la mé­daille d’or à l’ex­po­si­tion uni­ver­selle de Pa­ris dans la ca­té­go­rie des chro­no­mètres de poche et de ma­rine. À par­tir de 1876, date de la mort d’ulysse Nar­din et de la reprise de l’en­tre­prise par son fils Paul-da­vid, cel­le­ci se consacre presque ex­clu­si­ve­ment à la fa­bri­ca­tion de chro­no­mètres de ma­rine de haute pré­ci­sion et de montres ul­tra­plates.

De­si­gn vin­tage

Le lan­ce­ment au­jourd’hui du mo­dèle Ma­rine 1846 est un hom­mage à l’his­toire de la marque. Mais un hom­mage tour­né vers l’ave­nir avec une es­thé­tique qui as­so­cie l’hé­ri­tage du pas­sé à l’im­per­ti­nence créa­tive mo­derne. Ins­pi­rée du garde-temps de 1996 créé à l’oc­ca­sion du 150e an­ni­ver­saire de la marque, cette Ma­rine 1846 est ré­in­ter­pré­tée avec une tech­no­lo­gie à base de si­li­cium et un ca­dran en émail « Grand Feu » blanc. Un mou­ve­ment UN-118 à remontage au­to­ma­tique, en­tiè­re­ment créé et pro­duit en in­terne par la ma­nu­fac­ture, fait battre le coeur de cette montre. Le de­si­gn vin­tage de sa boîte en acier inoxydable d’un dia­mètre de 41 mm s’ac­corde par­fai­te­ment avec l’es­prit de la col­lec­tion Ma­rine. L’élé­gance du ca­dran en émail avec pe­tite se­conde, date et in­di­ca­teur de ré­serve de marche à 12 h, est soulignée par les chiffres ro­mains, le lo­go de la marque et les ai­guilles de l’his­to­rique chro­no­mètre de ma­rine. Le fond de la boîte liste les mé­dailles d’or rem­por­tées par les garde-temps Ulysse Nar­din. Quant au bracelet en cuir équi­pé d’une boucle ardillon, il contri­bue à la so­brié­té raf­fi­née du mo­dèle.

BOέTIER EN ACIER INOXYDABLE, 41 MM – CA­LIBRE UN-118, MOU­VE­MENT MA­NU­FAC­TURE, ÉCHAP­PE­MENT, BREVETÉ DIAMONSIL – OSCILLATEUR : ROUE DE BA­LAN­CIER INERTIELLE BREVETÉE I 10 AVEC SPI­RAL EN SI­LI­CIUM – RÉ­SERVE DE MARCHE DE 60 HEURES – FONC­TIONS CHRO­NO­MÈTRE COSC, AVEC IN­DI­CA­TEUR DE RÉ­SERVE DE MARCHE À 12 H, PE­TITE SE­CONDE DI­RECTE ET GRANDE DATE À 6 H, CORRECTEUR RA­PIDE DE DATE AVANT ET AR­RIÈRE – CA­DRAN ÉMAIL « GRAND FEU » BLANC AVEC CHIFFRES RO­MAINS – ÉTAN­CHÉI­TÉ À 100 MÈTRES – BRACELET EN CUIR, BOUCLE ARDILLON.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.