BOUCHERON RE­FLET: ICÔNE DU STYLE______

POUR FÊ­TER LES 70 ANS DE L’EM­BLÉ­MA­TIQUE RE­FLET, BOUCHERON COM­PLÈTE SA GARDE-ROBE AVEC HUIT NOU­VEAUX BRA­CE­LETS.

La Revue des Montres - - RDM WORLD / BOUTIQUES - PAR ODILE HABEL

C’est une montre aux lignes pures qui voit le jour en 1947, dans les ate­liers du joaillier Boucheron. Ce garde-temps, des­ti­né aus­si bien aux hommes qu’aux femmes, Gé­rard Boucheron l’a vou­lu mo­derne, à l’image de cet après-guerre où la pein­ture, la mode, l'ar­chi­tec­ture et le de­si­gn osent toutes les au­daces. La montre porte en elle tous les codes de la mai­son. Ain­si, les go­drons sculp­tés – hom­mage aux pa­rents dra­piers de Frédéric Boucheron, fon­da­teur de la mai­son – sont pla­cés au­tour du ca­dran, cap­tant et jouant avec la lu­mière. Sur le cô­té, le re­mon­toir en ca­bo­chon sa­phir joaillier contraste avec les lignes sobres et géo­mé­triques de la montre. L’élé­gance étant dans le dé­tail, Boucheron a eu l’idée ori­gi­nale et raf­fi­née de faire ap­pa­raître la co­lonne Ven­dôme au-des­sus des ai­guilles. Il suf­fit de souf­fler lé­gè­re­ment sur la glace du boî­tier et la cé­lèbre co­lonne se dé­voile sous la forme d’un hologramme. Pour ajou­ter en­core à son charme, le fer­moir in­vi­sible, breveté en 1944, per­met de chan­ger ai­sé­ment de bracelet se­lon ses en­vies.

«Je ne sonne que les heures heu­reuses »

Dès son lan­ce­ment, la montre ren­contre un vif suc­cès. Sept dé­cen­nies plus tard, la Re­flet, qu’edith Piaf avait l’ha­bi­tude d’of­frir aux amants qu’elle quit­tait, est de­ve­nue une icône du style. Au cours de son his­toire, la col­lec­tion Re­flet s’est en­ri­chie de nom­breuses interprétations. La montre, équi­pée sui­vant les mo­dèles d’une mou­ve­ment quartz ou au­to­ma­tique, af­fiche un boî­tier rec­tan­gu­laire dé­cli­née au­jourd’hui en trois tailles : small 18 x 29,50 mm, me­dium 21 x 35,5 mm et large 24 x 42 mm. Sur le fond de la boîte – au choix, en acier, en or jaune, blanc ou rose, ser­tis ou non de dia­mants –, est gra­vée la de­vise de Frédéric Boucheron : «Je ne sonne que les heures heu­reuses. » Quant aux cadrans, eux aus­si jouent la di­ver­si­té : la­qué blanc ou à go­drons, avec ou sans chiffres ro­mains, avec quatre in­dex dia­mants, avec ou sans in­dex dia­mants, ca­bo­chon ou non à 12 h. À l’oc­ca­sion de son an­ni­ver­saire, la Re­flet ajoute à sa col­lec­tion huit nou­veaux bra­ce­lets aux cou­leurs pop et pas­tel, pro­po­sant ain­si 70 fa­çons de por­ter le garde-temps. En cuir ou en tis­su, ils per­mettent de créer son propre style, et ce­la d’au­tant plus fa­ci­le­ment que Boucheron a ins­tal­lé un nou­veau confi­gu­ra­teur en ligne sur son site.

BOέTIER EN ACIER OU OR JAUNE, BLANC OU ROSE, TROIS TAILLES : 18 X 29,50 MM, 21 X 35,5 MM ET 24 X 42 MM – MOU­VE­MENT QUARTZ OU AU­TO­MA­TIQUE – RÉ­SERVE DE MARCHE D’EN­VI­RON 38 HEURES – ÉTAN­CHÉI­TÉ À 30 MÈTRES – HOLOGRAMME DE LA CO­LONNE VEN­DÔME SUR LA GLACE – 70 BRA­CE­LETS INTERCHANGEABLES EN CUIR OU EN TIS­SU, DONT HUIT NOU­VEAUX.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.