AN­NI­VER­SAIRE

La Revue des Montres - - RDM / SOMMAIRE -

ice-watch: 10 ans dé­jà!

Ice-watch vient de fê­ter ses 10 ans d’exis­tence en grandes pompes, à Bas­togne, en Bel­gique. Pas moins de 400 per­sonnes ont été conviées et se sont vu re­mettre une montre à l’ef­fi­gie de Tin­tin. Re­tour sur une suc­cess sto­ry made in Bel­gium. Par Vic­tor Mi­get

Dix ans ça se fête ! Pour l’oc­ca­sion, Ice-watch a mis les pe­tits plats dans les grands, à Bas­togne, en Bel­gique. Quelque 400 in­vi­tés ont été conviés aux fes­ti­vi­tés, en com­pa­gnie de Jean-pierre Lut­gen, CEO et fon­da­teur de la marque. Et comme nous sommes en Bel­gique, chaque convive a re­çu une montre Ice-watch à l’ef­fi­gie du plus cé­lèbre des re­por­ters : Tin­tin. Mais, Ice-watch c’est qui ? Tout com­mence en 2006, lorsque la marque est en­re­gis­trée à l’oh­mi. Pas à pas, cette der­nière trouve sa place dans un mar­ché où la concur­rence est rude. Et fi­na­le­ment, tout s’en­chaîne as­sez vite pour le pe­tit nou­veau. Dis­tri­bu­tion de la marque Ice-watch à l’in­ter­na­tio­nal en 2007, si­gna­ture de l’ac­cord de co­exis­tence avec le groupe Swatch en 2008, pre­mière par­ti­ci­pa­tion au sa­lon Ba­se­world en 2009, et pre­mière consé­cra­tion en 2011 en de­ve­nant le numéro un au clas­se­ment des montres fa­shion dans les prin­ci­paux pays eu­ro­péens. Sui­vront les lan­ce­ments de 10ATM, puis de la col­lec­tion ICE. Sans ou­blier, l’ac­qui­si­tion des montres Pat­ton en 2014, l’ou­ver­ture du centre lo­gis­tique eu­ro­péen à Bas­togne (6 000 m2), le lan­ce­ment de la col­lec­tion ICE Duo, le par­te­na­riat en tant que chro­no­mé­treur of­fi­ciel du Ven­dée Globe (2016)... Bref, au fil des ans, la marque se construit un pal­ma­rès plu­tôt ho­no­rable. Et en chiffres, Ice-watch, qu’est-ce que ce­la donne ? De­puis son lan­ce­ment en 2007, la marque a écou­lé pas moins de 20 mil­lions de montres à tra­vers le monde. Pour un chiffre d’af­faires qui a at­teint 42,2 mil­lions d’eu­ros en 2016. La firme, ba­sée en Bel­gique, y em­ploie 45 per­sonnes, ain­si que 20 à Hong-kong. Le se­cret de son suc­cès ? Sa po­li­tique de prix ac­ces­sibles et une gamme très vaste, sans au­cun doute. Et même si la marque ne fait pas par­tie du sé­rail très fer­mé de la haute hor­lo­ge­rie, pour l’ins­tant, les chiffres parlent d’eux-mêmes et la pro­chaine dé­cen­nie s’an­nonce plu­tôt ra­dieuse et tou­jours aus­si co­lo­rée.

Dix ans après sa créa­tion, Ice Watch a dé­jà ven­du 20 mil­lions de montres dans le monde et son chiffre d’af­faires s’est éle­vé à 42,2 mil­lions d’eu­ros en 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.