3 QUES­TIONS AUX

FRÈRES MAT­TON

La Revue du Vin de France - - CHÂTEAU MINUTY -

Pour­quoi pas le “bio” ?

Nous n’en sommes pas loin, avec le travail in­té­gral des sols, les amen­de­ments na­tu­rels, les trai­te­ments à base de cuivre et de soufre, mais les en­trées ma­ri­times sur le vi­gnoble en­gendrent de fortes hu­mi­di­tés par­fois dif­fi­ciles à com­battre. Le mil­lé­sime 2013 en est la dé­mons­tra­tion.

Pour­quoi la men­tion “cru clas­sé” ne fi­gure-t-elle plus sur l’éti­quette ?

Nous avons ras­sem­blé les ven­danges de Mi­nu­ty, cru clas­sé à l’ori­gine, et celles de la pro­prié­té fa­mi­liale de Vi­dau­ban, non clas­sée.

Dans cette ré­gion tou­ris­tique, la vente au ca­veau doit être im­por­tante ?

Nous n’avons pas vou­lu éta­blir de point de vente à Saint-Tro­pez, nous vou­lons que les ama­teurs viennent dé­cou­vrir le do­maine. La vente au ca­veau re­pré­sente 20 à 25 %, nous avons mo­der­ni­sé l’es­pace d’ac­cueil et de dé­gus­ta­tion, la clien­tèle a bien sui­vi. Mais nous ex­por­tons 30 à 40 % de nos vins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.