PɭRIPLE AU FIL DES CH­TEAUX

Entre Tours et Am­boise, les vi­gnobles de Mont­louis­sur-Loire et Vou­vray se font face et marquent une étape sa­vou­reuse sur la route des grands blancs de France.

La Revue du Vin de France - - ENVIES - Texte et pho­tos de Tho­mas Bra­vo-Maza

C’est l’un des sym­boles de l’art de vivre à la fran­çaise. Comme un pont po­sé entre deux rives du Cher, Che­non­ceau est un joyau. En marge des fux tou­ris­tiques consi­dé­rables – 850 000 en­trées par an –, ses ani­ma­teurs savent ap­por­ter un sup­plé­ment d’âme et d’élé­gance, à l’image de la pre­mière “dé­gus­ta­tion sous les étoiles” qui se tien­dra le sa­me­di 19 juillet. Une ex­pé­rience à ne pas man­quer !

Nous sommes ici à l’est de Tours, au coeur de cette Tou­raine dont les bords de Loire ont été clas­sés par l’Unesco au Patrimoine mon­dial en 2000.

Le feuve unit les vi­gnobles de Vou­vray et Mont­louis pour tis­ser ce « vin de ta­fe­tas » évo­qué par Ra­be­lais, qui se dé­cline en blancs secs, de­mi-secs, moel­leux, li­quo­reux, efer­ves­cents ou pé­tillants. Mont­louis et Vou­vray, ce sont aus­si des com­po­si­tions de sols de per­ruches (ar­gi­lo­si­li­ceux) et d’au­buis (ar­gi­lo-cal­caires) qu’il faut avoir par­cou­rus pour cap­ter le grain si par­ti­cu­lier du che­nin.

À ce titre, l’excellente ini­tia­tive “Vignes, vins & randos” met­tra à l’hon­neur Chan­çay et ses vou­vrays, le 7 sep­tembre pro­chain. Ne tar­dez pas pour vous ins­crire et dé­cou­vrir, en prime, l’un des jeunes es­poirs de la vi­ti­cul­ture tou­ran­gelle, Sé­bas­tien Bru­net, ins­tal­lé au coeur du vil­lage.

Ses vins pro­fonds et ten­dus forment des ma­riages idéaux avec une gas­tro­no­mie lo­cale en plein re­nou­veau. Le la­bel of­ciel des Ci­tés de la gas­tro­no­mie – que l’on doit à notre émi­nent col­la­bo­ra­teur Jean-Ro­bert Pitte – a, du reste, élu Tours en son sein. Im­pos­sible d’y res­ter sur sa faim ! Un con­seil : ruez-vous au Bis­trot des Belles Caves, un nou­veau bar à vins épous­tou­fant. Plus de 1 200 ré­fé­rences du monde en­tier, sans comp­ter, bien sûr, la crème de Mont­louis et Vou­vray.

VOU­VRAY LE MONT 2011. Ce vin moel­leux du do­maine Huet est

un ré­gal pour les pa­pilles !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.