Ils pour­raient vous sur­prendre !

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION - A. Ger­belle

Hé­té­ro­gène,

le mil­lé­sime 2012 crée néan­moins la sur­prise avec des frui­tés en­thou­sias­mants et des boi­sés qui ap­portent de la res­pi­ra­tion aux vins.

SAINTÉ­MI­LION

En 2012, Saint-Émi­lion s’offre un mil­lé­sime lé­ger, avec des arômes dé­li­cats mais sou­vent fra­giles. Le bois ap­porte une res­pi­ra­tion au vin au lieu de le grais­ser mé­ca­ni­que­ment comme trop sou­vent. Les bouches sont de moyenne in­ten­si­té et font de ces 2012 des vins à boire entre 2015 et 2024. L’in­dice de sa­tis­fac­tion du grand pu­blic se­ra éle­vé dans ce mil­lé­sime frui­té et ac­ces­sible tôt, sauf pour quelques belles ex­cep­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.