WEINGUT MAX FERD. RICH­TER (MÜLHEIM)

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION -

Dans ce do­maine créé en 1680, c’est Constantin qui a pris le re­lais en 2012. Re­pré­sen­tant la dixième gé­né­ra­tion fa­mi­liale, il a pour but de per­pé­tu er la phi­lo­so­phie de ses an­cêtres. La ri­chesse du do­maine ré­side dans ses vieilles vignes de ries­ling, âgées de 40 ans en moyenne.

LES VINS : Ries­ling Spät­lese tro­cken Mül­hei­mer Son­nen­lay 2012

Nez dé­jà ex­pres­sif avec un re­gistre d’agrumes et un as­pect en­core fer­men­taire. Un vin to­ta­le­ment sec en bouche avec de beaux amers en fi­nale, mar­qué par les notes de cire d’abeille. On re­trouve la trame du mil­lé­sime 2012, très élé­gant. Dé­jà prêt à boire.

Ries­ling Spät­lese Mül­hei­mer He­lenk­los­ter 2012

Nez très in­tense de fruits jaunes, avec une belle ma­tu­ri­té. Un pur équi­libre de Spät­lese avec 7,5° d’al­cool et du sucre ré­si­duel en­core pal­pable. A be­soin de 10 ans mi­ni­mum avant d’être bu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.