PES­SACLÉO­GNAN

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION - P. Mau­range.

Les rouges 2012 sont bien su­pé­rieurs aux 2011. D’une part, leur ni­veau de concen­tra­tion est plus in­tense et per­met­tra à ces crus d’af­fron­ter une meilleure garde. D’autre part, leur ex­pres­sion de fruit se dé­marque par une sen­sa­tion ju­teuse par­ti­cu­liè­re­ment plai­sante ap­por­tée par des pro­por­tions de mer­lots im­por­tantes dans les as­sem­blages. Il faut aus­si no­ter que les éle­vages sont pra­ti­qués avec bien plus de dou­ceur qu’au­pa­ra­vant et c’est une très bonne chose ! Pour les vins blancs, l’éclat des 2012 est ré­vé­la­teur d’une belle an­née des sau­vi­gnons.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.