L’am­bi­tion de ce guide

La Revue du Vin de France - - LE GUIDE D’ACHAT DES CRUS 2014 -

Dif­cile de faire son choix lors­qu’ar­rivent les foires aux vins, les ten­ta­tions des ca­vistes, les ca­ta­logues de ventes par cor­res­pon­dance ou les ofres sur In­ter­net, d’au­tant que les crus ne sont ja­mais exac­te­ment les mêmes et que l’in­for­ma­tion est très dis­per­sée. L’am­bi­tion de ce guide est de syn­thé­ti­ser, dans le vo­lume ac­cep­table d’un guide de poche, les in­for­ma­tions sur tous les vins de Bor­deaux qui comptent et ce, dans les six der­niers mil­lé­simes. Quelques ré­gions de Bour­gogne et des Côtes du Rhône ont été éga­le­ment sé­lec­tion­nées. Chaque vin est no­té se­lon le sys­tème de La RVF, avec une plage d’apo­gée pré­vi­sible et un com­men­taire suc­cinct.

Comment uti­li­ser ce guide ?

Vous dé­cou­vri­rez, ran­gés par ap­pel­la­tion, tous les crus clas­sés du Mé­doc, de Saint-Émi­lion, des Graves et du Sau­ter­nais, les plus im­por­tants crus de Po­me­rol et les meilleurs crus bour­geois de ces vignobles. Pour cha­cun d’entre eux, nous pas­sons en re­vue les six der­niers mil­lé­simes dis­po­nibles sur le mar­ché : 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012. Pour les vins de 2012 qui, sou­vent, n’ont pas en­core été mis en bou­teilles au mo­ment de la ré­dac­tion de ce guide, les notes peuvent cor­res­pondre à des échan­tillons d’avant mise. Ces notes se­ront af­nées, voire ré­vi­sées lors de la sor­tie des vins, après leur mise en bou­teilles.

À quoi cor­res­pondent les com­men­taires sur la qua­li­té du vin ?

Le com­men­taire ré­sume l’avis des jour­na­listes, is­su de nom­breuses dé­gus­ta­tions ver­ti­cales et ho­ri­zon­tales. La ver­ti­cale per­met de dé­gus­ter le même vin dans plu­sieurs mil­lé­simes alors que la dé­gus­ta­tion ho­ri­zon­tale com­pare des vins di­fé­rents d’une même an­née. Le même vin ayant été dé­gus­té de nom­breuses fois, dans des contextes di­fé­rents, il s’agit donc d’une note de syn­thèse.

Quel est le ba­rème de co­ta­tion uti­li­sé ?

La note ré­sume la qua­li­té du vin pris dans le contexte de son ni­veau de clas­se­ment (quand il y en a un) de son ap­pel­la­tion et de son mil­lé­sime. Dans ce

sys­tème, on peut com­pa­rer les notes des di­vers do­maines à l’in­té­rieur d’une même ap­pel­la­tion, en par­ti­cu­lier dans un même mil­lé­sime et aus­si, pour un même cru, les di­fé­rents mil­lé­simes. Attention, le sys­tème de no­ta­tion adop­té dans ce guide di­fère de ce­lui uti­li­sé dans La RVF, en par­ti­cu­lier dans les nu­mé­ros Spécial Mil­lé­sime qui, par manque de re­cul, jugent uni­que­ment chaque vin dans son mil­lé­sime. Si le sys­tème adop­té dans ce guide est plus gé­né­ral, il est néan­moins illu­soire de vou­loir com­pa­rer un vin no­té 17/20 en 2005 à Mar­gaux avec un sau­ternes no­té 15/20 en 2008. 10/ 20 à 10,5/ 20 : vin mé­diocre 11/ 20 à 12,5/ 20 : vin cor­rect 13/ 20 à 14,5/ 20 : bon vin 15/ 20 à 18/ 20 : grand vin 18,5/ 20 à 19/ 20 : vin ex­cep­tion­nel 19,5/ 20 à 20/ 20 : vin de rêve

Les clas­se­ments

Les éven­tuels clas­se­ments in­di­qués sont ceux qui sont ac­tuel­le­ment en cours, c’est-à-dire ce­lui de 1855 (ré­vi­sé en 1973) pour le Mé­doc et les sau­ternes, le clas­se­ment ré­vi­sé en 2012 de Saint-Émi­lion (même si ce­lui-ci est contes­té) et le clas­se­ment de 1959 des Graves.

Apo­gée

Les dates d’apo­gée donnent une in­di­ca­tion de la ma­tu­ri­té op­ti­male pour un vin sto­cké en cave dans de bonnes condi­tions. Si vous pré­fé­rez boire les vins jeunes, n’hé­si­tez pas à avan­cer cette date. La lettre “M” si­gnife que le vin peut se boire dès main­te­nant. Un vin no­té “Boire” est à con­som­mer dans les deux ou trois pro­chaines an­nées.

Note au lec­teur : ce mi­ni-guide est prin­ci­pa­le­ment consa­cré aux crus bor­de­lais. Pour les autres ré­gions et ap­pel­la­tions, le lec­teur pour­ra consul­ter le Guide des mil­lé­simes, sup­plé­ment édi­té par La RVF en avril de chaque an­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.