Le sens de l’aléa­toire

La Revue du Vin de France - - MAGAZINE -

Mal­gré le suc­cès pla­né­taire de ses vins, Éric Rous­seau a su de­meu­rer mo­deste. Et si ces vins tant recherchés sont de mieux en mieux faits, le véritable pro­grès vient là aus­si du tra­vail ef­fec­tué à la vigne. « J’es­saie de vi­ni­fier tous mes vins de ma­nière iden­tique afin de gar­der l’ef­fet ter­roir et de ne pas faire de dif­fé­rence entre les crus et les mil­lé­simes. Mais sur­tout, je ne trie pas les rai­sins en cave, juste à la vigne. Je ne veux pas de table de tri, car j’aime le tri hu­main pour son cô­té aléa­toire. Avec une sé­lec­tion trop pré­cise et ca­li­brée, nous pro­dui­rions tous le même vin ! » , s’ex­clame-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.