DO­MAINE LES CAILLOUX

La Revue du Vin de France - - DEGUSTATION -

Nez de poudre de fer et de vé­gé­tal noble. Bouche dé­li­cieuse, très vio­lette dans les par­fums, avec un petit cô­té suc de viande. La bouche est ferme comme tou­jours, avec une pointe d’aus­té­ri­té. Il fau­dra le gar­der en cave car le fruit reste pur mais peu char­nu.

40 000

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.