DO­MAINE DE BEAU­RE­NARD

La Revue du Vin de France - - DEGUSTATION -

Le nez s’ex­prime sur une note de gra­phite et de ré­glisse. Puis on bas­cule dans des arômes de fruits cuits, voire de fruits ma­cé­rés. La bouche se montre dense et com­pacte, puis­sante sans pour au­tant man­quer de fi­nesse. C’est un vin mus­clé, tout en al­longe. Il ga­gne­ra à se pa­ti­ner.

80 000

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.