Dans la sil­houette de son chi­non, des al­lures de Rayas

La Revue du Vin de France - - DEGUSTATION - J.-E. S

Nous avons res­sen­ti un coup de coeur pour ce do­maine si­tué à Beaumont-en-Vé­ron, fon­dé en 1900, dont Jé­rôme Le­noir in­carne la qua­trième gé­né­ra­tion de la fa­mille pro­prié­taire. Des­si­na­teur in­dus­triel de for­ma­tion, ce der­nier s’ins­talle au do­maine en 2001. À son ar­ri­vée, il a l’in­tel­li­gence de ne rien mo­di­fer aux fon­da­men­taux mis en place par ses aïeux. Les vignes (3,5 hec­tares) sont âgées de 70 ans en moyenne et n’ont ja­mais vu ni en­grais ni pes­ti­cide. Une seule cu­vée voit ici le jour, vi­ni­fée en dou­ceur, puis lon­gue­ment éle­vée en cave fraîche dans de très vieux foudres pen­dant trois à six ans, en fonc­tion des mil­lé­simes. Pas de fl­tra­tion, un lé­ger sulf­tage : il en ré­sulte un vin as­sa­gi, ci­vi­li­sé et frais, dont la trans­pa­rence de sa­veurs et le bé­néfce d’éle­vages longs évoquent, dans une cer­taine me­sure, l’ex­pres­sion des vins d’Em­ma­nuel Reynaud à châ­teau Rayas (Châ­teau­neuf-du-Pape).

JÉ­RÔME LE­NOIR. Quelle ci­vi­li­sa­tion dans ses chi­nons lon­gue­ment éle­vés en vieux foudres !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.