CH­TEAU DE MON­THÉ­LIE ÉRIC ET DO­MI­NIQUE DE SU­RE­MAIN (MON­THÉ­LIE)

La Revue du Vin de France - - DEGUSTATION -

Cette belle de­meure XVIIIe siècle si­tuée au centre du vil­lage vaut au­tant pour le coup d’oeil que pour les vins de ses pro­prié­taires. Éric de Su­re­main a re­pris en 1978 et cultive 10,5hec­tares dont la moi­tié sur Rul­ly, ce qui lui donne tout le loi­sir de s’exer­cer au blanc quand Mon­thé­lie est plu­tôt dé­diée aux rouges. Cer­ti­fié “bio” (AB) de­puis 2003, il tra­vaille pour­tant de­puis 1996 se­lon les prin­cipes de la bio­dy­na­mie et conti­nue d’uti­li­ser son vieux pressoir en bois. Ses vins consti­tuent de bons clas­siques du sec­teur. Pour les blancs, il fau­dra at­tendre les 2013, voire les 2014, car les quan­ti­tés sont comp­tées. Les rouges en 1er Cru sont réus­sis :

est large, droit, ef­fi­cace, avec des ta­nins mûrs, des notes de cas­sis et de fruits noirs, as­sez dense.

est da­van­tage sur la fi­nesse, plus élé­gant et plus dis­cret à ce jour.

dans un bon équi­libre, avec un élevage idoine.

offre une ma­tière ai­mable et friande, une bouche svelte bien équi­li­brée. Bâ­tis pour la garde, à l’an­cienne, les vins de Laurent Bous­sey pa­raissent un peu aus­tères au prime abord, ca­brés sur des ta­nins fermes, avec par­fois un manque de ma­tu­ri­té. L’an­née pro­chaine, il re­join­dra son père pour ne for­mer qu’un seul do­maine, ajou­tant ses 7 hec­tares à ceux de De­nis Bous­sey, pour af­fi­cher en blanc et rouge une belle pa­lette de pre­miers crus (Sur La Velle et Champs Ful­liots).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.