CH­TEAU DU­CRU-BEAU­CAILLOU

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION -

Tout en conser­vant un charme in­croyable, Du­cru-Beau­caillou 2005 com­mence à s’ou­vrir mais n’a pas at­teint son apo­gée. Après un pas­sage en ca­rafe, ce vin ré­vèle au nez des notes très sub­tiles de fruits noirs. La bouche est en­core d’une grande jeu­nesse, avec de la vi­gueur

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.