Les rai­sons de l’ire

La Revue du Vin de France - - COURRIER -

Votre Guide vert des meilleurs vins de France 2015 donne un sé­rieux aver­tis­se­ment au vi­gnoble Bru­mont, les châ­teaux Mon­tus et Bous­cas­sé à Ma­di­ran. M. Bru­mont va-t-il su­bir le même sort que le do­maine Cau­ha­pé il y a quelques an­nées ? Je ne suis pas le seul à ne pas com­prendre l’achar­ne­ment dont vous faites preuve à l’égard de ces deux très grands vi­gne­rons. Soyez pé­da­go­gique en nous li­vrant vos mo­tifs via La RVF, en fai­sant un fo­cus sur ces do­maines par exemple. Yves Poil­blan. Pau (64) yves­poil­blan@ali­cead­sl.fr

Cher mon­sieur Poil­blan, je me suis ef­for­cé d’ar­gu­men­ter et de nuan­cer ma cri­tique des vins d’Alain Bru­mont dans le Guide vert 2015, elle est à mille lieues d’un quel­conque achar­ne­ment. C’est parce que je fré­quente ces vins de­puis long­temps et que je suis conscient de leur im­por­tance his­to­rique dans la re­nais­sance de l’ap­pel­la­tion Ma­di­ran que je m’ in­ter­roge sur leur évo­lu­tion sty­lis­tique. J’ai en­core bu ré­cem­ment un ma­di­ran Bous­cas­sé Vieilles vignes 1990, c’est un des plus grands rouges du Sud-Ouest de ces trente der­nières an­nées. Il fi­gure d’ailleurs dans la liste de mes meilleurs vins de l’an­née dans le hors-sé­rie de no­vembre 2014 de La RVF (HS n° 27), avec une note de 18/20. Du reste, je ne pense pas que mon sen­ti­ment à pro­pos de l’ évo­lu­tion des ma­di­rans d’Alain Bru­mont soit iso­lé. De nom­breux dé­gus­ta­teurs ex­priment des res­sen­tis proches. Le dé­bat reste donc ou­vert, la plu­ra­li­té des opi­nions en ma­tière de style pou­vant être vue comme le signe de la vi­ta­li­té de ces très at­ta­chantes ap­pel­la­tions py­ré­néennes, Ju­ran­çon et Ma­di­ran. P. Ci­terne

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.