Mon Al­ma­vi­va 1996 se­ra-t-il à la hau­teur ?

La Revue du Vin de France - - COURRIER -

Chère RVF, je suis un lec­teur as­si­du mal­gré mon jeune âge, 30 ans. Je compte ou­vrir bien­tôt une bou­teille du cé­lèbre vin chi­lien Al­ma­vi­va, dans le mil­lé­sime 1996. Cette dé­gus­ta­tion se si­tuant dans un cadre as­sez hup­pé, je re­doute que le vin n’ap­pa­raisse pas­sé, voire mau­vais... Pour­riez-vous me ras­su­rer par rap­port à sa qua­li­té, sur­tout vu son prix, près de 60 eu­ros tout de même ? Xa­vier Del­haye, Villers-le-Bouillet, Bel­gique xa­vier­del­haye@gmail.com

Cher ami lec­teur, Al­ma­vi­va est l’une des pre­mières cu­vées de garde du Chi­li et le mil­lé­sime 1996 doit être très plai­sant à boire au­jourd’ hui. Vous se­rez sans doute agréa­ble­ment sur­pris car ces cu­vées ont un très beau po­ten­tiel de vieillis­se­ment et se trouvent être plus di­gestes que dans leurs pre­mières an­nées de bou­teille. Si vous dis­po­sez d’un Co­ra­vin, pré­le­vez un peu de vin avant votre dé­gus­ta­tion pour en avoir le coeur net. Et pen­sez à pré­voir un plan B, nul n’ étant ja­mais à l’abri d’un pro­blème de bou­chon… Bonne dé­gus­ta­tion.

C. Furs­toss

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.