Les en­fants du rock à Gaillac

La Revue du Vin de France - - EN COUVERTURE -

Ces vi­gne­rons font par­tie des tru­blions gailla­cois, cer­tains di­ront qu’ils font sur­tout par­tie du cercle res­treint des vi­gne­rons lo­caux de grand ta­lent. Leur lo­go au blai­reau bar­ré est cé­lèbre... Leurs li­quo­reux fel­li­niens (Fo­lie Pure, le Graal, Hys­té­rie et ses 660 grammes de sucre ré­si­duel) ont mar­qué Gaillac. Au sein d’une gamme d’une grande sin­cé­ri­té, qui ex­plore avec bon­heur et cu­rio­si­té toutes les ty­po­lo­gies lo­cales, c’est peut-être la cu­vée Mys­terre (400 bou­teilles/an), éle­vée en so­le­ra, qui re­tient le plus l’at­ten­tion (17/20, 38 €). Une in­ter­pré­ta­tion vive, in­ten­sé­ment sa­vou­reuse (va­ria­tions de fruits secs et de viandes fu­mées), de la tra­di­tion gailla­coise de l’éle­vage du mau­zac sous voile, ressuscitée par Ro­bert Pla­geoles dès les an­nées 70. Son ran­cio pé­né­trant et son al­cool me­su­ré en font un vin de mé­di­ta­tion par­ti­cu­liè­re­ment di­geste. amor­çant aus­si une né­ces­saire et pas­sion­nante ré­flexion sur le ma­té­riel vé­gé­tal. Si les cu­vées “géo­lo­giques” s’avèrent re­mar­quables, il ne faut pas né­gli­ger l’his­to­rique cu­vée d’as­sem­blage He­goxu­ri, à do­mi­nante gros man­seng, tou­jours dense et ten­due, dans une veine flo­rale, mon­ta­gnarde, de­ve­nant sub­ti­le­ment al­lia­cée avec la garde.

20 €

11000 vi­gne­ron.

15 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.