RO­BE­LIN ET FILS

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION -

Nez ex­pres­sif de foin et de pomme blette. Bouche cré­meuse. L’équi­libre se fait tout en ron­deur. Prix : 7,30 € Bou­teilles/an : 8 000/10 000

Contrai­re­ment à la Blan­quette de Li­moux, son an­cêtre en mé­thode an­ces­trale, le cré­mant de Li­moux ne fait pas du mau­zac son cé­page ma­jo­ri­taire. Ici, c’est le char­don­nay qui est mis en avant. Mal­heu­reu­se­ment, plus du tiers des échan­tillons man­quaient d’équi­libre, avec des do­sages en sucre trop im­por­tants. 935 hec­tares. 46 246 hec­to­litres en 2013.

Le cré­mant de Loire peine à trou­ver sa place dans les ef­fer­ves­cents de la ré­gion avec des ren­de­ments sou­vent trop hauts et des prises de mousse pré­ci­pi­tées qui donnent des bulles gros­sières.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.