En Al­sace, le suc­cès dope les prix du do­maine Zusslin

La Revue du Vin de France - - COURRIER -

Quel éton­ne­ment lorsque j’ai contac­té le do­maine Va­len­tin Zusslin, en Al­sace, pour ache­ter des ries­lings grand cru Pfing­sberg 2013. Vous aviez évo­qué cette cu­vée comme un « vin de lé­gende à boire dans 20 ans » , avec un prix in­di­qué de 29,50 eu­ros la bou­teille (lire La RVF n° 582, juin 2014). Or, le prix au­jourd’hui au do­maine est de 44,50 eu­ros. La dif­fé­rence n’est pas né­gli­geable... Je m’in­ter­roge donc sur le prix don­né par La RVF. Le do­maine me dit qu’il s’agis­sait du ta­rif pri­meur d’un vin goû­té sur cuve. En gros, que vous sa­viez que ce prix était s u s c e p t i b l e d ’ é v o lu e r. Pour­quoi dès lors ne pas l’in­di­quer si tel est le cas ? En re­vanche, pour le Clos du Bourg du do­maine Huet, votre ta­rif est en ac­cord avec la réa­li­té. Raoul Jehl

raoul­jehl@ya­hoo.fr

Cher ami lec­teur, le ta­rif in­di­qué dans notre ar­ticle nous a été four­ni par le do­maine, le­quel ne vend pas de vin en pri­meur… Cette in­fla­tion doit sans doute beau­coup à l’ex­cel­lente note ac­cor­dée à ce vin et à la hausse de la de­mande qui en a ré­sul­té, le vo­lume pro­duit étant as­sez faible. O. Poels

Va­len­tin et Marie Zusslin ont-ils lais­sé s’en­vo­ler le prix de leur ex­cep­tion­nel ries­ling Pfing­sberg 2013 ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.